LE DIRECT
Gabriel Garran

L'ange divulgué de Gabriel Garan

1h57
À retrouver dans l'émission

Hommage à Gabriel Garran

Gabriel Garran
Gabriel Garran Crédits : Radio France

Réalisation : Claude Guerre

Je savais depuis longtemps que cet homme tout occupé de théâtre, écrivait des poèmes en secret. Il me montra un carnet. Je l’appelais aussitôt « le carnet noir ». Je ne croyais pas si bien dire : ce cahier contenait des poèmes qui contaient la vie sombre d’un adolescent dans la guerre, chassé par les nazis français au loin dans les campagnes, terré. Puis, on apercevait qu’il ne cessait pas d’enfourcher le véhicule de la poésie pour confier sa solitude, fêter les rencontres, célébrer les évènements. Le Front Populaire, la Libération, les commencements du théâtre populaire. Toute sa vie, Gabriel Garran écrira des poèmes. À chaque détour de son aventure du théâtre d’Aubervilliers, lors de chaque mise en scène, à chaque découverte d’un acteur, d’une actrice, devant l’horizon des auteurs du monde qui se succèderont sous sa férule de metteur en scène, dans la nuit et la solitude retrouvées, il se met à la table du poème et écoute la vie qui se déroule, observe dans le miroir de l’écriture. Ainsi, ce n’est plus un carnet noir que j’eus devant moi lorsque nous décidâmes de réaliser une émission avec ses poèmes, mais une œuvre entière, forte et compacte dans laquelle nous avons, lui, Myriam Lothammer, son accompagnatrice d’écriture, et moi, choisi deux heures bien sonnées, entremêlées de l’histoire de sa vie, contées par lui-même. Les merveilleux interprètes que sont Anne Alvaro, Pascal N’zonzi, Soisic Oligo, Audrey Bonnet, Quentin Baillot, Jim Adi Limas, Pierre Vial, Odja Llorca, Dominique Massa, Marie-Armelle Deguy, David Lescot, Hugues Quester sont venus offrir leur voix et leurs musiques à ce grand œuvre qui célèbre un poète inattendu de notre temps.   Claude Guerre

Né à Paris dans les années trente, Gabriel Garran est issu d’une famille d’immigrés juifs polonais.

Son entrée au théâtre se fait par le biais de l’animation, dans le groupe Espoir. Inscrit à l’école du Vieux Colombier auprès de Tania Balachova, il met très vite en espace des lectures spectacles. 

Gabriel Garran franchit le pas, il vend son appartement, et fonde sa première compagnie, Théâtre contemporain, et s’installe quelques mois au théâtre du Tertre, avec : On ne meurt pas à Corinthe de Robert Merle et Vassa Geleznova de Maxime Gorki.

Gabriel Garran rédige un projet d’implantation d’un « théâtre populaire » aux portes de Paris. L’utopie prend corps. En 1965 naît  le Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, premier théâtre permanent créé en banlieue et de radicalité contemporaine promu Centre Dramatique National : dix ans plus tard

En 1985, il fonde le TILF, Théâtre International De Langue Française, lui donne pour mission de créer un répertoire reflétant la diversité des trajectoires de la langue française à travers le monde. « Nos rêves sont ceux de la figue, de la mangue, de l’érable et de la calebasse, des aspects de neige et de rivages… ». Des auteurs d’Afrique Noire, du Maghreb et du Québec seront ainsi révélés au public français et connaîtront grâce à Gabriel Garran une nouvelle notoriété. En 1993, le TILF, après avoir été accueilli en divers lieux (Centre Pompidou, Chaillot, Bouffes du Nord, MC 93…) prend définitivement ses quartiers au Parc de la Villette.

En 2005, Gabriel Garran se lance un nouveau défi, celui du Parloir Contemporain, avec pour axe continu la recherche contemporaine, francophone et féminine et pour objectif le point de rencontre entre littérature, théâtre et poésie.

Avec : Quentin Baillot, Gabriel garran, Marie-armel deguy, Hugues Quester, audrey Bonnet, Pierre Vial, Odja Llorca, David Lescot, Soizic Oligo, Anne Alvaro, Pascal N4Zonzi, Jim asi Limas Prise de son, montage, mixage : Jean-François Néollier et Eric Villensin Assistant de réalisation : Emmanuel Vignais Musique : Dominique Massa

Rediffusion de 2010

Bibliographie

Filiation

Filiation Gabriel GarranRiveneuve, 2017

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......