LE DIRECT

Le partage de minuit - Cosmologie à deux voix par Michel Cassé

2h
À retrouver dans l'émission

"Peut-on imaginer que l'on puisse jamais entrer en possession des principes ultimes qui ne trouveraient aucune explication en termes plus féconds ? Nombreux sont ceux qui pensent que les choses sont infinies en profondeur, et je suis de ceux-ci, et tiennent pour acquis que nous trouverons une chaîne sans fin de principes toujours plus fondamentaux. Ultime n'est pas le dernier mot. D'autres parlent de théorie de Tout. Ils utilisent la parabole suivante pour appuyer leur démonstration. Les explorateurs arctiques du siècle dernier rencontraient devant eux toujours plus de mer et de glace et ils pouvaient supposer qu'il en serait indéfiniment ainsi, jusqu'à ce que l'on découvre le pôle Nord. De même nous errons dans le désert théorique glacé. Personne n'a encore découvert la théorie fondamentale, polaire, ultime et définitive, ce qui ne veut pas dire qu'elle n'existe pas. Chaîne infinie de principes de plus en plus profonds ou théorie synthétique bornée : laquelle a perdu le Nord ? Pas de théorie des fées !". La suite des hommes est un seul homme qui subsiste et interroge perpétuellement l'éternel poseur d'énigme, l'univers. Il ouvre aux étoiles les portes des maisons et parle du ciel sous les oliviers. Dans cette fiction scientifique, deux cosmologies se tissent, l'une sage et pondérée, l'autre parée d'ailes de colombes. Et la Création déroule ses versets en termes physiques et mathématiques. Le faux vide du commencement suscite une expansion gigantesque de l'espace. Espace donne toi ! Et l'espace se donne. Puis il l'enlumine et s'efface. Dans cette genèse la lumière n'est pas première. La lumière est par rapport au vide quantique ce que la fille est par rapport au père. A son tour, elle donne, naissance à la matière et à son double antagoniste et mortel, l'antimatière... il y a une guerre dans le ciel. La matière rescapée donne forme et substances aux étoiles qui s'ouvrent comme des fleurs et inséminent l'espace de légions d'atomes ailés... La matière qui pense, vous, moi, chacun et tout le monde, se penche sur son passé d'étoile, de nuage, de lumière et de vide, car il y a une chaîne physique de la genèse. Michel Cassé Textes de Einstein, Lucrèce, Dante, Parmenide, Philippe Soupault, Yves Bonnefoy, Khlebnikov, Walt Whitman... Lus par Cécile Bouillod, Odile Grosset-Grange, Jean-Louis Grinfeld, Maurice Antoni, Pierre Chopinaud, Alain Christie, Monica Fantoni, Frédéric Antoine, Irène Delaunay Avec la participation de Thibault Damour Chant : Aimée Douce de la Salle Réalisation : Jacques Taroni

Intervenants
L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......