LE DIRECT
David Geselson

"Lettres non-écrites" de David Geselson

1h53
À retrouver dans l'émission

David Geselson a proposé à des hommes et des femmes de lui raconter la lettre qu’ils n’avaient pas écrite, parce qu’ils n’ont pas osé, pas su, pas pu, ou pas réussi à aller jusqu’au bout. Et il a écrit ces lettres non-écrites et non envoyées pour eux.

David Geselson
David Geselson Crédits : ©Simon Gosselin

Si vous avez un jour voulu écrire une lettre à quelqu’un sans jamais le faire, parce que vous n’avez pas osé, pas su, pas pu, ou pas réussi à aller jusqu’au bout, racontez-la-moi et je l’écris pour vous. Nous passerons 35 minutes ensemble pendant lesquels vous me raconterez cette lettre non-écrite. Je passerai ensuite 45 minutes à l’écrire pour vous. Une fois la lettre écrite, je vous la lirai. Si elle vous convient vous pourrez la garder (sous quelque forme que ce soit), et sinon, je l’effacerai et n’en garderai pas trace. Enfin, si elle vous convient et que vous acceptez j’en ferai peut-être quelque chose au théâtre, étant entendu que toutes les lettres seront rendues anonymes. C’est à partir de ce postulat que j’ai construit le projet des Lettres non-écrites depuis le printemps 2016, ville après ville, en France et à l’étranger. A Paris, Orléans, Toulouse, Lorient, Duclair, Saintes, Arles, New York, Brive, Pau, Bruxelles les sessions d’écriture ont eu lieu sur une journée, entre 9 h et 17 h, pour des spectateurs volontaires à chaque fois. Puis en début de soirée nous préparions avec une partie de l’équipe de ma compagnie, Lieux-Dits, une forme théâtrale construite à partir de ces lettres. Une dizaine lues chaque soir, où nous mélangeons les lettres du jour avec celles d’autres villes, ajoutons des Parisiennes à Orléans, des Arlésiennes à Saintes, des Toulousaines à New York, des New-Yorkaises à Lorient et des Lorientaises à Duclair. Nous sommes à l’arrêt depuis le début de la pandémie. Mais nous avons continué à chercher à tisser des liens. Avec Cédric Aussir nous avons profité de ce qu’offre le medium radiophonique pour proposer une mise en voix plus importante que ne le permettent les plateaux de Théâtre qui nous accueillent habituellement. C’est l’occasion de continuer cette aventure différemment, au plus près de l’intimité des récits.Avec Noémi Boutin et Pascal Sangla nous avons travaillé à la création d’une œuvre musicale composée à partir de ces histoires partagées.Une forme de communauté des mots invisibles s’est construite au fil des lieux. Avec cette création radiophonique, cette communauté, qui est aussi celles de maux, traversera ainsi le temps. 

David Geselson

Version radiophonique coréalisée par Cédric Aussir et David Geselson
Conception et écriture David Geselson
Musique Originale et Piano : Pascal Sangla Création musicale Pascal Sangla et Noémi Boutin
Violoncelle : Noémi Boutin
Remerciements à Clément Lemêtre

Lettres lues par Sharif Andoura , Raphaèle Bouchard , Xavier  Brossard  , Séverine Chavrier , Yannick Choirat , Sandra Choquet , Charlotte Corman , Noémie Develay-Ressiguier , Marie Dompnier , Valérie  Dréville , Servane Ducorps , Boutaïna El Fekkak , Adeline Guillot , Emilie Incerti Formentini , Evelyne Istria , Marina Keltchewsky , Loïc Le Roux , Léo-Antonin Lutinier , Mounir Margoum , Laure Mathis , Geneviève Mnich , Juliette Navis , Elios Noël , Denis Podalydès (de la Comédie-Française), Lucia Sanchez , Laetitia Spigarelli , Thibaut Vinçon 

Violoncelle : Noémi Boutin, d’après les œuvres de George Crumb, Kaija Saariaho et Frédéric Aurier, enregistré par Clément Lemêtre

Et les voix de : Lisa Perrio, Morgane Haineaux
Prise de son, montage et mixage : Eric Boisset, Eric Villenfin
Assistante à la réalisation : Sophie Pierre
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Une Production de France Culture
En partenariat avec la Compagnie Lieux-Dits
Le texte des Lettre non-écrites est édité aux éditions Le Tripode

David Geselson a écrit, mis en scène et joué dans En Route-Kaddish, Doreen autour Lettre à D. d’André Gorz (prix de la Meilleure création en langue française 2017 du Syndicat de la Critique), Lettres non-écrites, et a écrit et mis en scène Le silence et la peur en 2020. De plus, il a mis en scène Eli Eli de Thibault Vinçon ainsi que Les Insomniaques de Juan Mayorga et Poings de Pauline Peyrade
 au Teatro Español de Madrid. Il mettra prochainement en scène La Bohème à l’Opéra de Nancy. Il a été formé à l’Ecole du Théâtre national de Chaillot, à l’École de théâtre « Les Enfants Terribles » et au Conservatoire National Superieur d’Art Dramatique. Au théâtre, il a joué sous la direction de Tiago Rodrigues dans Bovary créé 2016 au Théâtre de la Bastille et jouera de nouveau sous sa direction dans Le Chœur des amants, créé en 2021 et dans La Cerisaie d’Anton Tchekhov créé en juillet 2021 au Festival d’Avignon dans la Cour d'honneur du Palais des papes; Brigitte Jaques dans La Marmite de Plaute ; Cécile Garcia-Fogel dans Foi, Amour, Espérance de Odön Von Horvath ; Gilles Cohen dans Théâtre à la campagne de David Lescot ; David Girondin-Moab et Muriel Trembleau dans Le Golem d’après Gustav Meyrink ; Christophe Rauck dans Le Révizor de Gogol ; Gabriel Dufay dans La Ville d’Evguéni Grichkovets ; Jean-Pierre Vincent dans Meeting Massera de Jean-Charles Massera ; Volodia Serre dans Les Trois Soeurs, d’Anton Tchekhov ; Juliette Navis et Raphaël Bouchard dans Mont-Royal, création collective, et Jean-Paul Wenzel dans Tout un Homme. Au cinéma et à la télévision, il a joué sous la direction de Elie Wajeman dans Alyah et dans Les Anarchistes (Quinzaine des Réalisateurs - Cannes 2012 et Semaine de la critique - Cannes 2015) ; François Ozon dans Grâce à Dieu ; Isabelle Czajka dans La Vie Domestique ; Olivier de Plas dans QI ; Rodolphe Tissot dans Ainsi-soit-il saison 2 et 3 ; Vincent Garanq dans l’Enquête ainsi que dans les courts-métrages de Muriel Cravatte, Antonin Peretjatko, Marie Donnio et Etienne Labroue.

[La compagnie Lieux-Dits](http://compagnielieuxdits\.com

Créée en 2009 par David Geselson, la compagnie Lieux-Dits a pour vocation première de travailler sur l’écriture contemporaine et la recherche autour des processus de création théâtrale. L’articulation entre le documentaire et la fiction y est fondamentale. La tension entre la façon dont le politique vient intervenir dans l’intimité des individus et les transforme, et par là peut transformer l’Histoire, est aussi une des continuités du travail de la compagnie. La nécessité de construire les moyens d’une dialectique forte entre un auteur et une équipe d’acteurs, afin de composer une écriture et une fabrique de théâtre en phase avec les questions politiques, philosophiques et poétiques du monde actuel est au centre de notre projet

Bibliographie

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......