LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maria Casarès en 1947

Maria Casarès : guerre et paix

1h58
À retrouver dans l'émission

Documentaire illustré d'archives sonores retraçant la vie et le parcours de la comédienne Maria Casarès au théâtre et à la radio ; des témoignages, des lectures de textes et des extraits de pièce de théâtre complètent ce portrait.

Maria Casarès en 1947
Maria Casarès en 1947 Crédits : STUDIO HARCOURT / MINISTERE DE LA CULTURE / RMN-GRAND PALAIS - AFP

Réalisation Marie Ange Garrandeau
Production et présentation  Blandine Masson

"Ma patrie est le théâtre" écrivait Maria Casarès dans le livre de souvenirs auquel elle consacra une année de sa vie "Résidence privilégiée". Et sa patrie, plus que l'Espagne dont elle s'exila avec sa famille en 1936, fut celle des mots, des auteurs, des personnages, de la scène, même si elle fit des écarts qui la rendirent célèbre vers le cinéma, avec "Les dames du Bois de Boulogne", "Orphée", "La Chartreuse de Parme" et d'autres plus discrets vers la radio. Elle participa à toutes les grandes aventures théâtrales de ce demi-siècle : de Marcel Herrand à Jean Vilar, de Maurice Béjart à Lavelli, mais aussi de Patrice Chereau, Regy, Sobel, Pintille. Elle fut l'interprète d'Albert Camus, Pichette, Claudel Jean Genet, Rezvani, Bond, Koltes, n'hésitant jamais à abandonner Shakespeare ou Racine, pour donner vie aux écritures contemporaines et nouvelles. La radio fut une compagne heureuse de Maria Casarès, puisque régulièrement elle vint y jouer et parler, répondant aux questions, évoquant non sans pudeur absolument tous les sujets. C'est ainsi que nous avons pu rassembler ces trois archives radiophoniques et composer un portrait de Maria Casarès par elle-même au fil des entretiens, d'extraits de livres lus par elle, des pièces radiophoniques (en particulier "Nadja étoilée" d'André Breton réalisé par Jean Jacques Vierne, "L'Aprés-midi de Monsieur Andesmas" de Marguerite Duras réalisé par Claude Roland Manuel ou "Les hommes et les autres" de Elio Vittorini réalisé par Alain Trutat et de pièces enregistrées au TNP ou à Avignon. Archives de l'INA et fragments de "Résidente privilégiée" (Fayard) lus par Michèle Kokosowski

Rediffusion de 1997

Bibliographie

L'équipe
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......