LE DIRECT
Michel Deutsch
Épisode 1 :

La décennie rouge

1h57
À retrouver dans l'émission

Un cycle proposé par Odile Quirot, journaliste et écrivaine | La Décennie rouge raconte la lutte ravageuse menée contre le capitalisme par la bande à Baader- la RAF (Rote Armée Fraktion)-dans la RFA post 1968.

Michel Deutsch
Michel Deutsch Crédits : Radio France

En novembre 2005, nous diffusions un premier cycle consacré au théâtre de  Michel Deutsch, qui devait se conclure par une commande d'inédit pour une grande pièce de deux heures. Cet inédit, ce fut une pièce radiophonique écrite pour une trentaine de voix, intitulée La Décennie rouge et retraçant l'histoire mouvementée de la « bande à Baader ». Il y a trente ans, mourrait Ulrike Meinhof. L'occasion de se replonger en France comme en Allemagne sur ces années terribles et de mettre en question les processus qui ont mené une jeunesse révoltée à des choix politiques aussi radicaux que le terrorisme. Des choix qui furent aussi ceux des Brigades rouges en Italie, et que l'extrême gauche française finit par refuser pour elle-même. J'ai proposé à Georges Lavaudant, directeur du théâtre de l'Odéon, de mettre en scène pour la radio, en studio, cette pièce inédite de Michel Deutsch. Georges Lavaudant, parce qu'il avait déjà mis en scène au théâtre, des pièces de Michel Deutsch (Feroé la nuit, Histoires de France) mais aussi parce que Georges Lavaudant est un des metteurs en scène les plus attentifs en France, aux voix et à la création sonore. Il a accepté cette proposition et s'est enfermé plusieurs jours de suite dans un studio, avec la trentaine d'acteurs qui donnèrent vie à cette pièce. Il a poursuivi l'aventure avec le mixage, pour un travail collectif avec l'équipe de réalisation et l'auteur. Ingrid Caven a accepté elle aussi, de prêter sa voix à la narratrice de cette Décennie rouge, ce qui était particulièrement émouvant pour nous. En effet, Ingrid Caven, chanteuse, comédienne, actrice fétiche de Fassbinder, a traversé à sa manière elle aussi cette « décennie », en Allemagne. Elle en fut pour nous l'actrice et le témoin. Cette pièce pourrait être considérée comme une fiction documentaire : une fiction portée par les voix incroyablement talentueuses des acteurs (Astrid Bas, Dominique Reymond, Carlo Brandt, Eric Elmosnino, etc), mais écrite comme un documentaire. Une entreprise risquée et très originale pour raconter une histoire mal connue, de manière très documentée, convoquant archives, citations, fiction, musique, reconstitutions de journaux parlés... une vraie réponse à cette proposition : écrire pour la radio

Blandine Masson

Du milieu des années 60 à la fin des années 70, l'intelligence était critique et la jeunesse des métropoles occidentales luttait pour la justice et la fraternité. Ces rêves passaient par le « désir » de révolution. L'Allemagne de l'Ouest, la République de Bonn, grâce au « miracle économique » était devenue la première puissance de l'Europe. On date la naissance de la RAF (Rote Arme Fraktion) du 14 mai 1970. Andreas Baader et Gudrun Ensslin ressemblent alors à des acteurs de films de la Nouvelle Vague. Un film cependant qui allait virer à la Série Noire, au polar en noir sans blanc. Pour la BBC, la RAF était la réponse allemande aux Rolling Stones. Hansel (Baader) et Grete (Ensslin) jouent à Bonnie & Clyde. Baader, Ensslin, Meinhof prétendent mener la lutte contre les structures autoritaires du capitalisme, de « la société de consommation » et faire le procès des pères accusés d'être, sans exception, d'anciens nazis. Ils se heurtent de front à l'Etat, ne reculant pas devant les meurtres individuels, les attentats, les enlèvements au nom d'une lutte sans merci contre le capitalisme, d'un combat que la gauche sociale-démocrate (SPD) ne mène plus. La RAF prétend attaquer l'impérialisme au coeur même de ses métropoles. Elle affirme que c'est elle désormais le sujet révolutionnaire et non plus le prolétariat allemand embourgeoisé. . Il serait erroné de juger aujourd'hui les actions de la RAF à la lumière du 11 septembre 2001. Il serait absurde d'établir un parallèle entre les actions terroristes de la RAF qui prétendait contribuer à « la libération des opprimés » et, par exemple, le terrorisme islamiste. Il s'agit concernant la RAF d'une lutte se réclamant des Lumières et non de l'entreprise obscurantiste des Contre Lumières. Il s'agit d'un fanatisme idéologique qu'il serait toutefois erroné de rabattre sur le fanatisme religieux. L'image qu'on a aujourd'hui de la « Décennie rouge » est celle d'une image provenant pour la plus grande partie de la police et des medias. La police a dépolitisé la RAF pour la criminaliser. Il ne s'agit certes pas d'idéaliser ou de relégitimer la RAF. Celle-ci d'ailleurs est devenue un objet de mode, au sens propre. Tel couturier italien n'hésitant pas à lancer une mode RAF... En racontant l'histoire de la RAF on ne doit pas faire l'économie de l'histoire des victimes. L'historicisation du groupe Baader-Meinhof ne doit en aucun cas se faire sans que les membres du groupe et leurs victimes ne soient mis sur un plan d'égalité. Ironie de l'histoire, la RAF aujourd'hui doit être rapatriée dans le Musée de l'Histoire Allemande. 

Michel Deutsch Mise en scène pour la radio : Georges Lavaudant, avec la complicité de Blandine Masson

Avec : Ingrid Caven (la narratrice), Eric Elmosnino  (Andréas Baader) , Dominique Reymond  (Ulrike Meinhof) , Astrid Bas (Gudrun Ensslin) , Carlo Brandt  (Horst Mahler)
Et : Michèle Foucher , Marc Bodnar , Matthieu Bauer , Roch Leibovici , Evelyne Didi , Georges Claisse , Georges Lavaudant , Martin Selze , Anne Benoit , Guillaume Durieux , Antoine Hamel , Xavier Boiffier , Bérangère Allaux , Olivier Treiner , Pascal Sangla , Daniel Kenigsberg , Andrea Schieffer , Alain Fromager , Luce Mouchel , Gilles David , Jean-Marie Winling , Jean-Pierre Vincent , Laurent Charpentier , et Michel Deutsch

Bruitages : Sophie Bissantz
Equipe de réalisation Benjamin Vignal, Jean-Michel Desprès, Anne-Laure Chanel

La Décennie rouge est publiée aux éditions Bourgois

Bibliographie

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......