LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de l'écrivain français Nathalie Sarraute, pris à Helsinki le 11 septembre 1984.

"Pour un oui, pour un non" de Nathalie Sarraute

1h56
À retrouver dans l'émission

A l’occasion des 20 ans de la mort de Nathalie Sarraute, nous vous proposons d’entendre ou réentendre une de ces pièces de théâtre "Pour un oui, pour un non"

Portrait de l'écrivain français Nathalie Sarraute, pris à Helsinki le 11 septembre 1984.
Portrait de l'écrivain français Nathalie Sarraute, pris à Helsinki le 11 septembre 1984. Crédits : EDITION - THEATRE - FRANCE - NATHALIE SARRAUTE - AFP

En 2013 un cycle de l’intégral des pièces de théâtre (6) de Nathalie Sarraute avait été conçu et proposé par Jacques Lassalle et réalisé par Etienne Vallès. Et diffusé en 5 soirées sur France Culture. Les textes des romans ont été choisis par Jean Torrent, et lus par Denis Podalydès  (Comédie Française) enregistrés à Avignon au Musée Calvet en juillet 2012.

Nathalie Sarraute. L’écrivain, né en Russie en 1900 et disparu en 1999 à paris est connue comme une figure du nouveau roman aux côtés de Alain Robbe-Grillet, Claude Simon, Michel Butor.Elle commence à écrire en 1932 et publie son premier livre, Tropismes, en 1939. Suivront Portrait d’un inconnu, Martereau en 1953, l’Ere du soupçon en 1956,  Les fruits d’or, Planétarium et bien d’autres jusqu’à Enfance publié en 1983 et Ouvrez, le tout dernier paru en dehors des œuvres complètes de la Pléiade. Nathalie Sarraute commence à écrire du théâtre, parallèlement à son œuvre romanesque, dans les années 60. Répondant à l’invitation de Werner Spiess alors responsable d’une radio allemande, elle écrit sa première pièce radiophonique, Le silence. La pièce sera publiée en 1964. Apres Le silence, elle écrira encore 5 autres pièces pour la radio puis pour le théâtre directement : Le mensonge, Isma, C’est beau, Elle est là et enfin Pour un oui pour un non.

Nathalie Sarraute rencontre alors des metteurs en scène tout de suite séduits par son œuvre théâtrale : Jean-Louis Barrault monte  en 1967 Le silence et Le mensonge. Claude Régy créée Isma en 1970, C’est beau  en 1975 et Elle est là en 1980. En 1993, Jacques Lassalle alors administrateur de la Comédie Française, crée pour l’ouverture du Vieux Colombier Elle est là et Le silence. C’est le début entre Jacques Lassalle et Nathalie Sarraute d’une très longue et très forte amitié qui ne cessera qu’avec la mort de Nathalie Sarraute. Jacques Lassalle à l’invitation de France Culture il se lance dans la réalisation pour la radio de l’intégrale des pièces de Sarraute, recréant en studio celles  qu’il avait déjà mises en scènes, et créant pour la première fois dans les studios de Radio France les autres pièces. Etienne Valles, réalisateur, a accompagné Jacques Lassalle  tout au long des deux années qu’il aura fallu pour enregistrer toutes ces pièces.

Ainsi nous avons composé ce cycle entièrement dédié à l’œuvre théâtrale de Sarraute. Jacques Lassalle et Jean Torrent ont ensuite choisi des extraits des romans de Sarraute qui dialoguent avec les pièces  et qui ont pu être écrits au même moment. Ces extraits ont été lus et enregistrés en public pendant le festival d’Avignon au musée Calvet par Denis Podalydès de la Comédie Française et Jacques Lassalle, sous la direction du réalisateur François Christophe. Ces textes ainsi que des archives (voix de Sarraute essentiellement) ont été assemblés autour de chacune des pièces par le réalisateur François Christophe.
 

"Une parole devant nous est « en » travail. Elle s’accouche en douceur ou au forceps suivant le cas. Puis à peine née, elle finit de s’expulser, se démène, s’épanche, se déploie, se démultiplie, s’invente d’indispensables partenaires, des créatures à son image, que tour à tour elle rudoie, caresse, mord puis abandonne. Elle advient, elle croît, elle prolifère, elle submerge. Cette parole écoutez-la bien, c’est la vôtre, c’est la mienne. Elle s’expulse de nous. Et elle rit parfois, elle rit à pleurer, à perdre le souffle, de tout le mal qu’elle se donne pour venir au jour et dire l’incorrigible angoisse, le fabuleux, le risible tumulte, l’infini grouillement de nos pensées antérieures lorsqu’à partir d’un infime ébranlement, dessous dessus, dedans dehors, elles se retournent, s’involuent, s’ouvrent sur le profond d’elles, comme des pistils de fleurs carnivores que surprendrait la lumière." 

Jacques Lassalle –extrait de « En un obscur commencement », notes sur le théâtre de Nathalie Sarraute, 1994.

Pour un oui, pour un non

Direction : Jacques Lassalle    
Réalisation d’Etienne Valles
Conseillère littéraire Laurence Courtois

Dans une action concentrée, où tout ce qui compte est ce qui n'est pas dit, deux hommes s'affrontent, prennent à tour de rôle la position du dominant et du dominé, deux amis se brouillent, peut-être, "pour un oui, pour un non".

Avec : Jean-Damien Barbin, Hugues Quester, Véronique Alain, Nicolas Bonnefoy
Assistance technique et montage : Xavier Lévêque
Prise de son et mixage : Julien Doumenc
Assistante à la réalisation : Marie Casanova

Pour compléter l'émission "pour un oui, pour un non" des lectures de textes  enregistrées à Avignon en juillet 2012 :
Extrait des Cahiers de Jacques Lassalle – lu par Denis Podalydès
Ich sterbe – lu par Denis Podalydès
Ouvrez – Premier fragment. Lu par Denis Podalydès et Jacques Lassalle
Archives : extrait d’Enfance  lu par Isabelle Huppert 

Remise en ondes
Prise de son, montage, mixage : Stéphane Desmon et Guillaume Le Dû
Assistant à la réalisation : Benjamin Hû
Réalisation François Christophe

Vingt ans après la disparition de l’auteure, une nouvelle génération de chercheurs tente d’ouvrir des perspectives inédites sur son oeuvre, en s’attachant à la replacer dans son contexte historique, social et littéraire et à se confronter aux interdits dressés par l’écrivaine elle-même. Colloque à la Bnf, le 17 octobre "Colloque - Nathalie Sarraute :  vingt après"

Bibliographie

Enfance

EnfanceNathalie SarrauteGallimard, 2019

L'équipe
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......