LE DIRECT
Christophe Honoré, à Cannes en Mai 2018, pour son film "Plaire, aimer et courir vite)

Scènes imaginaires : Christophe Honoré

1h57
À retrouver dans l'émission

"Christophe Honoré, nous dit comment ces œuvres ont façonné son imaginaire et son esthétique, comment il dialogue secrètement avec elles, quelle connaissance intime il en a aujourd’hui et de quelle manière elles ont contribué à constituer sa pratique de metteur en scène"

Christophe Honoré, à Cannes en Mai 2018, pour son film "Plaire, aimer et courir vite)
Christophe Honoré, à Cannes en Mai 2018, pour son film "Plaire, aimer et courir vite) Crédits : Pascal Le Segretain - Getty

Textes choisis par Christophe Honoré
Entretien avec Christophe Honoré par Arnaud Laporte

A chacun des metteurs en  scène invités pour cette série des « Scènes imaginaires », nous demandons de choisir et partager avec nous les œuvres qui ont fondé et jalonné sa vie d’artiste. Il s’agit  finalement de s’interroger sur un « art d’hériter » et sur la nature d’une forme de transmission livresque pour des metteurs en scène qui ont choisi de mettre le texte au cœur de leur pratique artistique.           
Sur scène, Christophe Honoré invite Youssouf Abi-Ayad, Harrison Arevalo, Teddy Bogaert,  Geneviève Brisac, Jean-Charles Clichet, Dominique Bruguière, Jonathan Drillet, Marlène Saldana, Macha  Clichet à lire des extraits de textes qui lui sont essentiels :          
La Marche du cavalier de Geneviève Brisac, Le Livre pour enfants de Christophe Honoré, Le Journal (1973-1982) de  Joyce Carol Oates, La Prisonnière de Marcel Proust, Franny et Zooey de J.D. Salinger, Les Fruits d’or de Nathalie Sarraute, Pochée de Florence Seyvos, Une lettre de François Truffaut à Jean-Louis Bory, La tendresse sur la peau d’Edmund White et Diastème interprétera Compte tenu du temps

Arnaud Laporte et Blandine Masson

Christophe Honoré est un cinéaste français né en 1970 à Carhaix. Après avoir été tour à tour critique, scénariste, écrivain, il se fait remarquer en 2002 avec la sortie de son premier film, 17 Fois Cécile Cassard. Il affirme ensuite son écriture romanesque avec Ma mère (2004) et Dans Paris (2006). À travers _Les Chansons d’amou_r (2007), il revendique l’héritage de Jacques Demy. Suivront La Belle Personne (2008), Non ma fille tu n’iras pas danser (2009), L’Homme au bain (2010), Les Bien-Aimés (2011) et Métamorphoses (2014). Au théâtre, il est d’abord auteur avec Les Débutantes (1998), Le Pire du troupeau (2001), Beautiful Guys (2004) et Dionysos impuissant présenté en 2005 dans le cadre de la Vingt-cinquième heure au Festival d’Avignon. Il y revient en 2009 pour mettre en scène le drame romantique de Victor Hugo : Angelo, tyran de Padoue, puis en 2012 pour y créer Nouveau Roman. En 2015, il écrit et met en en scène Fin de l’Histoire d’après Witold Gombrowicz. À partir de 2013, il se tourne également vers la mise en scène lyrique avec les Dialogues des Carmélites et Pelléas et Mélisande à l’Opéra de Lyon, puis Cosi fan tutte en 2016 au Festival d’Aix-en-Provence. En septembre 2016, il fonde sa compagnie, Comité dans Paris. Plaire, aimer et courir vite (2018), son dernier film, a reçu le prix Louis-Delluc. 

Enregistré en public à l’Odéon-Théâtre de l’Europe le lundi 28 janvier
Coproduction France Culture / Odéon-Théâtre de l’Europe

Réalisation Christophe Hocké
Conseillère littéraire Caroline Ouazana
Equipe de réalisation : Thomas Robine et Mathieu Touren, Léa Racine

C'est à l'occasion des représentations de son spectacle "Les idoles" que nous avons rencontré Christophe Honoré

Bibliographie

Ton pèreChristophe HonoréMercure de France, 2017

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......