LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"Séraphine" de Martin Provost

2h
À retrouver dans l'émission

Martin Provost et Yolande Moreau aux Césars
Martin Provost et Yolande Moreau aux Césars
Martin Provost et Yolande Moreau aux Césars © Gonzalo Fuentes / Reuters Réalisation : Christine Bernard - Sugy Lors de la cérémonie des Césars qui s'est tenue le 27 février dernier, le film de Martin Provost Séraphine s'est vu décerner 7 récompenses : celles du film de l'année 2008, du scénario original, de la meilleure actrice (Yolande Moreau dans le rôle titre), de la musique, la photographie, les décors et les costumes. Martin Provost avait obtenu le Grand Prix du Meilleur scénario en 2006 et bénéficié d'un achat de son texte par France Culture (prime d'inédit), avant de faire l'objet d'une mise en onde par Christine Bernard-Sugy. A la suite de ces Césars, la maison de production Diaphana a décidé de distribuer près de 140 copies du film qui seront réparties sur toute la France dont une trentaine à Paris. Distribution : Jacques Gamblin (le narrateur), Clotilde Mollet (Séraphine), Georges Claisse (Wilhelm Uhde) Et par ordre d'apparition : Catherine Hiegel (Mme Duphot), Andrea Schieffer (Anne Marie), Danièle Rezzi (l'intendante), Jean Yves Duparc et Brigitte Winstel (les bouchers), Frédéric Bouraly (Duval), Emilie Gavois Kahn, la logeuse, Edith Scob (la mère supérieur), Marie Dupuis (Soeur Marguerite), Antoine Gouy (Anatole Duphot), David Geselson (le journaliste), Renaud Serraz (Helmut), Adeline Zarudianski (Minouche), Delphine Zucker (Marie Louise), Johanna Nizard (Mme Delgorges), Hortense Montsaingeon, Julie Timmerman (les ouvrières), Daniel Delabesse (le docteur) Et les voix de : Ange Amiel, Myren Astree, Estelle Bealem, Aurore Bonjour, Jeanne Candel, Alain Christie, Agathe Cemin, Jacqueline Dane, Lynda Devanneaux, Sophie Gubri, Sylvain Elie, Johannes Maria Lansche, Claire Latreille Fabien Lucciarini, Joachim Salinger, Perrine Tourneux, Marc Wels, Brigitte Zarza Equipe de réalisation : Bruitage : Patrick Martinache Prise de son, montage, mixage : Claude Niort, Emilie Couet Assistante : Annabelle Brouard Réalisation : Christine Bernard-Sugy Le scénario de Martin Provost " Séraphine " retrace la vie de Séraphine Louis dite Séraphine de Senlis. Ceci est une histoire vraie. Dans les années 1910, un grand critique d'art, Wilhelm Uhde, installé à Senlis, découvre par hasard, dans un coin, un petit tableau représentant des fruits et qu'il prend pour un Cézanne. Mais c'est Séraphine, sa femme de ménage, qui l'a peint. Séraphine a alors 48 ans. Petite paysanne orpheline, elle rêvait d'être bonne soeur mais a dû se contenter pendant 30 ans de s'occuper du ménage au Couvent de Cluny à Senlis. Un jour, à la cathédrale, son ange gardien lui a soufflé de se mettre à la peinture. Elle l'a fait, sans aucune formation, utilisant instinctivement des pigments naturels de fleurs, de feuilles, d'écorces, de la boue, du sang, mélangés au Ripolin acheté chez le quincaillier. Wilhelm Uhde, fasciné, devient son mécène. De cette improbable relation sortiront, pendant une quinzaine d'années, des toiles inspirées, de plus en plus somptueuses, de plus en plus hallucinées, créées la nuit comme sous hypnose, portées à la fois par le divin et par des démons intérieurs. Séraphine basculera dans la folie et s'éteindra en 1942 dans un asile de l'Oise. Ses toiles sont aujourd'hui exposées dans le monde entier. Elle est connue sous le nom de Séraphine de Senlis (Rediffusion des 13 mai et 2 décembre 2007)

À découvrir

L'histoire en direct - 23 octobre 1956 : Le soulèvement de Budapest (1ère diffusion : 04/11/1991)
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......