LE DIRECT
Lerouge Gérard Fromanger

"Tigre en Papier" d’Olivier Rolin

1h20
À retrouver dans l'émission

Concert Fiction |C’est l’histoire d’un type qui raconte à la fille de son meilleur ami, mort depuis longtemps, ce que fut leur jeunesse à la fin des années 60 – où l’on croyait dur comme fer à la révolution. La scène se passe la nuit, dans une voiture qui tourne inlassablement sur les périphs.

Lerouge Gérard Fromanger
Lerouge Gérard Fromanger Crédits : Lerouge Gérard Fromanger

« Lorsque j'ai écrit Tigre en papier, une trentaine d'années s'était écoulée depuis les événements qui y sont romancés, et qui se situent dans l'immédiat après-mai 68. Mais déjà on aurait pu en dire la même chose que Proust dans Le Temps retrouvé: "Ces histoires dormaient dans les journaux d'il y a trente ans et personne ne les savait plus." Elles étaient devenues presque incompréhensibles pour les générations qui nous avaient suivis, nous les "soixante-huitards", et même à nous il arrivait qu'elles parussent étranges. Mais le temps qui avait passé n'avait pas que des effets d'effacement, il permettait aussi de jeter sur elles un regard empreint à la fois d'empathie et d'ironie. C'était donc, peut-être, le moment juste pour écrire.

Le livre met en scène une bande de jeunes révolutionnaires qui ressemble à celle à laquelle j'ai appartenu dans ces années-là. On y trouvait des saints et des balances, des castagneurs et des pleutres, des rebelles et des fayots, des rêveurs et des petites frappes. Une nuit, bien longtemps après, au début de notre siècle, dans une vieille DS tournant sur le périphérique (voiture dont Barthes fit une "mythologie"), Martin raconte à Marie, la fille de son ami Treize mort quand elle était enfant, leurs aventures d'autrefois. Il y a dans leur histoire du grotesque mais aussi de la poésie brute, la crédulité y côtoie beaucoup de romantisme, on peut appeler ça comme ça. 

Internet n'existait pas, alors, ni le TGV ni les portables ni le câble, le vocable "digitale" ne désignait qu'une fleur mauve, la télé était en noir et blanc, le président Pompe allait succéder à De Gaulle. Au Viêtnam la "guerre du peuple" était victorieuse de la puissante Amérique, les impérialistes étaient des tigres en papier, la Chine était rouge pour l'éternité, le Che plus grand mort que vivant. L'Internationale serait le genre humain. C'était dans la nuit des temps... »

Olivier Rolin

Avec Eric Elmosnino et Anne-Lise Heimburger 

Tigre en papier - Eric Elmosnino et Anne-Lise Heimburger
Tigre en papier - Eric Elmosnino et Anne-Lise Heimburger Crédits : Christophe Abramowitz - Radio France - Radio France

Avec l’ Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Dylan Corlay 

Réalisation Christophe Hocké Adaptation Anna Sigalevitch
Dramaturgie Pauline Thimonnier
Musique originale  Grégoire Hetzel
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

(De g à d) Anna Sigalevitch, Anne-Lise Heimburger  et Christophe Hocké
(De g à d) Anna Sigalevitch, Anne-Lise Heimburger et Christophe Hocké Crédits : Christophe Abramowitz - Radio France - Radio France

Musicien metteur en ondes : Paul Malinowski, Benoît Gaspard
Régisseurs d’orchestre : Philippe Lebour, Adrien Hippolyte
Régisseur technique : Farid Melab
Lumières : Titouan Oheix, Marie Ducatez, Steven Chardonnet
Equipe technique : Jean-Louis Deloncle, Lidwine Caron, Romain Lenoir , Philippe Thibaud , Matthieu Le Roux , Lucas Vaillant Assistante à la réalisation : Laure-Hélène Planchet

Paru aux Editions du Seuil dans la collection Fiction & Cie et aux Editions Points dans la collection Signatures

Enregistré en public le samedi 14 avril 2018 au Studio 104 de la Maison de la radio.

Bibliographie

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......