LE DIRECT
Aime Césaire (écrivain Martiniquais), en 2001

"Tragédie du roi Christophe" de Aimé Césaire

1h58
À retrouver dans l'émission

La pièce s’ouvre sur un combat de coqs, réjouissance populaire haïtienne. Puisque les politiciens se querellent comme des coqs, le peuple s’amuse à les personnifier : l’un représente Alexandre Pétion, l’autre Henri Christophe.

Aime Césaire (écrivain Martiniquais), en 2001
Aime Césaire (écrivain Martiniquais), en 2001 Crédits : Sophie Bassouls - Getty

En 1806, ces deux hommes se disputent la succession du régime tyrannique de Dessalines. Christophe l’emporte. Le Sénat lui propose le titre de Président de la République et lui tend la nouvelle constitution. Christophe, qui juge le pouvoir présidentiel vidé de sa substance, le repousse et fonde un royaume au nord du pays. Pour redonner à Haïti sa dignité, ne vaut-il mieux pas qu’un seul homme incarne le pouvoir, gage absolu de sa stabilité, de sa fermeté et de son amour du peuple ? L’idée séduit et une cour se constitue aussitôt autour du nouveau roi. On verra comment l’homme qui a fait chuter le dictateur, une fois au pouvoir, commet des actes intransigeants. Fable politique, cette pièce se penche sur un passé qui regorge d’échos à notre présent : comment ne pas reconnaître, derrière ces hommes qui conservent les noms légués par leurs anciens despotes, les souffrances d’un monde encore malade ? Césaire entrechoque dans un même souffle l’échec d’un roi et le devenir d’un pays, les contradictions d’un homme et l’élan lyrique d’une dignité retrouvée.
Mise en scène Christian Schiaretti Conseillère littéraire Caroline Ouazana Réalisation Baptiste Guiton Avec : Marc Zinga, Stéphane Bernard, Olivier Borle, Paterne Boghasin, Mwanza Goutier, Marcel Mankita, Bwanga Pilipili, Julien Tiphaine, Marius Yelolo Les membres du collectif Béneeré : Yaya Mbile Bitang, Safourata Kaboré, Halimata Nikiema, Aristide Tarnagda, Mahamadou Tindano, Charles Wattara, Rémi Yameogo, Paul Zoungrana, Emmanuel Rotoubam Mbaide Et la participation de : Etienne Diallo, Edouard Eyele, Audrey Gomis, Jonathan Goundoul, Anney Kouassy, Yolanda Mpelé, Samba Niang, Romain Njoh, Franck Rebeiz, Ludovic-Fabien Sathoud, Elisée Judicael Tiehi, Souleymane Touré, Vincent Vespérant, Seydou Wane Musique originale et piano : Fabrice Devienne Chant : Valérie Belinga Basse : Henri Dorina Percussion : Jaco Largent Violoncelle (en alternance) : Aela Gourvennec ou Lydie Lefebvre Assistante à la mise en scène : Julie Guichard Dramaturgie et conseils artistiques : Daniel Maximin, Mathilde Bellin Son : Laurent Dureux Equipe de réalisation : Djaizan Taouss et Matthieu Leroux et Chantal Nouvelot Assistante à la réalisation Clémence Gross

  • Le Collectif Béneeré

Ce collectif est un regroupement d’artistes indépendants, œuvrant pour la promotion et la professionnalisation des artistes burkinabés et africains. Basé à Ouagadougou, il est né grâce à un long cheminement de pratique et de réflexion sur la survie de l’artiste, de la création et de la diffusion des œuvres artistiques, et leur accessibilité à un plus grand nombre, surtout dans les endroits peu conventionnels d’accueil. Depuis 2007, un certain nombre de projets ont été mis sur pied dans différentes villes et hors du mur conventionnel, c’est-à-dire dans des familles, les arrêts de bus, les abattoirs, les cabarets, les quartiers populaires, les rues, les usines… Béneeré est un espoir de réunir une tribune de réflexion autour de ses créations. Un chemin de combat collectif, de rêve, et surtout un développement du droit à la culture pour les populations. Béneeré est un collectif qui déploie le théâtre, la danse, la musique, des expositions et vise à inventer un nouveau public qui ne soit ni élitiste, ni intellectuel, mais un partenaire de la création littéraire et artistique. Il apporte des nouvelles pratiques pluridisciplinaires. Des dialogues inédits entre tradition et modernité. Une nouvelle économie solidaire. Un nouveau rapport au public.

France Culture remercie chaleureusement Laure Charvin, Julien Imbs et toutes les équipes du TNP de Villerbanne
Enregistrée en public les 26 et 27 Janvier 2017 au TNP de Lyon

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......