LE DIRECT

Empreintes, le premier choc littéraire d'un écrivain

50 min
À retrouver dans l'émission

Une émission produite par Avril Ventura et réalisée par Luc Jean Reynaud

Je devais avoir à peine 8 ans, je ne me souviens plus de la phrase exacte - c'était quelque chose comme "Et il planta ses crocs dans sa jugulaire"-, je ne me souviens même plus à vrai dire si c'était dans L'Appel de la forêt ou Crocs blancs je sais juste que c'était du Jack London, et sans doute que si je retrouvais la phrase en question je serais déçue de ne pas retrouver ma sensation d'alors, mais je me souviens encore des années après du choc qu'avait provoqué cette phrase et de sa force d'évocation. Avec cette phrase tout m'est resté d'alors, le lieu exact où je lisais, le miroir et le lit autour, comme si elle avait figé le temps. C'est cette "photographie" que j'aimerais retrouver chez des lecteurs qui sont aussi des écrivains, ce choc de lecture qui nous reste comme le premier même si ce n'est pas forcément le cas, car les souvenirs réécrivent souvent l'histoire et que cette réécriture même dit quelque chose de vrai de la façon dont l’événement a été vécu. Ce n'est pas toujours le premier livre qui aura provoqué quelque chose d'indélébile en nous, ce n'est pas forcément un auteur que nous avons aimé par la suite, pas nécessairement une lecture qui nous ressemble, pas obligatoirement un livre entier mais peut-être une simple phrase juste une image, et c'est ça qui est intéressant justement.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......