LE DIRECT

L'optimisme

1h29
À retrouver dans l'émission

Production : Eric Aeschimann

Réalisation : Isabelle Yhuel

Pourquoi l’optimisme ?

Parce que le pessimisme a pris le pouvoir, parce qu’il règne sur les esprits, parce qu’il ne cesse de se démultiplier en d’innombrables variantes : désenchantement, déclinisme, catastrophisme, nostalgie, nihilisme, cynisme...

Parce qu’il suffit d’ouvrir les journaux ou le poste de télévision : chacun sait tout ce qui ne va pas dans le monde et les raisons de penser que ça va aller encore plus mal.

Parce qu’il faut mettre des mots sur le malaise que suscite ce pessimisme brandi comme un étendard.

Parce que le pessimisme est d’abord une façon de ne pas voir que, même dans le désastre, quelque chose subsiste, résiste, persiste, insiste.

Quatre invités pour nommer ce « quelque chose » qui résiste, même dans le désastre :

  • Jean-Luc Nancy , philosophe, qui examine la possibilité d’un optimisme politique

  • Camille Laurens , écrivain, qui parle l’optimisme comme force vitale

  • Gérard Lefort , journaliste, à qui nous demandons comment être optimiste dans un monde saturée d’informations et d’images

  • Judth Cahen , réalisatrice, qui termine chaque partie par un « interlude » où il est question de génocide, de danse, et de jardin.

Les textes lus sont extraits de :

  • Lettres de Rosa Luxembourg , coédition L’Atelier-France Culture, 2009

  • Retour définitif et durable de l’être aimé , d’Olivier Cadiot, POL, 2002

  • Survivance des lucioles , de Georges Didi-Huberman, 2009

  • Contre tout espoir , de Nadjeda Mandelstam, Tel Gallimard, 2012

A lire aussi :

  • L’Adoration », de Jean-Luc Nancy, Galilée, 2010

  • Dans ces bras-là , de Camille Laurens, Folio, 2010

A voir :

La Croisade d’Anne Buridan , long métrage de Judtih Cahen, 1992

Musiques :

  • "Allez, allez, allez" (Camille)

  • "Camembert Electrique" (Gong)

  • "La Ballade de la vie agréable", version française d’une chanson de l’Opéra de Sous, par Albert Préjean

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......