LE DIRECT
"L'écriture est mon seul véritable réconfort. La littérature me permet de donner libre cours à ma volonté." Isabelle Eberhardt
Épisode 1 :

Sur les traces d' Isabelle Eberhardt

50 min
À retrouver dans l'émission

Sa vie est un roman. Née en Suisse en 1877 d’une aristocrate russe et de père inconnu, l’éducation avant-gardiste qu’elle reçoit la conduit à la rébellion, à l’exotisme et à l’aventure. Morte tragiquement à vingt-sept ans, elle connaît toutes les fulgurances et ose tous les tabous.

"L'écriture est mon seul véritable réconfort. La littérature me permet de donner libre cours à ma volonté." Isabelle Eberhardt
"L'écriture est mon seul véritable réconfort. La littérature me permet de donner libre cours à ma volonté." Isabelle Eberhardt Crédits : Hulton archive - Getty

Morte noyée à 27 ans, en 1904, dans une crue du désert, en Algérie, Isabelle Eberhardt a eu le temps de parcourir ce désert qu’elle aimait tant et de laisser une œuvre de plus de 2000 pages. Reprenons : mort noyé en 1904, Mahmoud Saadi… C’est, en effet, le nom que s’était choisi cette jeune femme qui s’habillait en homme et avait rejoint une confrérie musulmane. Une mystique qui faisait l’éloge du vagabondage, un parcours de vie bref et intense.

Nos invités, Marie-Odile Delacour et Jean-René Huleu, ont passé une trentaine d’années sur les traces d’Isabelle Eberhardt.

Marie-Odile Delacour et Jean-René Huleu sur les traces d'Isabelle Eberhardt
Marie-Odile Delacour et Jean-René Huleu sur les traces d'Isabelle Eberhardt

À découvrir

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......