LE DIRECT

Chrétiens et soufis, une expérience de supraconfessionalisme, avec Thierry Zarcone (CNRS)

24 min
À retrouver dans l'émission

Page réalisée avec le concours de Sémiramis Ide

CHRÉTIENS ET SOUFIS, UNE EXPÉRIENCE DE SUPRACONFESSIONALISME

Chrétiens et juifs disposent ainsi d’un statut particulier en islam en raison de leur appartenance à ce que les musulmans appellent les « religions du Livre », au contraire des païens. Le Coran est susceptible de plusieurs lectures.

THIERRY ZARCONE

Thierry Zarcone est directeur de recherche au CNRS, rattaché à l’Ecole pratique des hautes études (Groupe sociétés, religions, laïcités). Il explore les champs de l’histoire intellectuelle et religieuse des mondes turcs et iraniens (soufisme et chamanisme). Grand voyageur aussi, ses jardins intérieurs se déroulent le long des fleuves antiques de l’Asie centrale - dont il parle les langues et dialectes - et des dunes du vaste désert du Taklamakan (Chine de l’Ouest).

Extraits issus d’un article paru à l’occasion d’une conférence tenue à l’Institut d’Etudes Anatolienne à Istanbul : « De l’interconfessionnalisme au supraconfessionnalisme. Chrétiens et Bektachis de Grèce et de Turquie ».

Peinture de Haci Bektach
Peinture de Haci Bektach

« Plusieurs mouvances mystiques turques et le bektachisme manifestent ainsi à l’égard de leurs voisins chrétien et juif une tolérance et un sentiment de fraternité, inhabituel dans le reste du monde musulman, et en conséquence une solidarité dans le cheminement spirituelle, comme dans les périodes de grand péril (...) »

« Les Empires seldjoukide et ottoman, tous deux turcs, qui s’imposent à partir du XIIIe siècle et principalement depuis le XVIe siècle comme les maîtres du monde musulman, effacent de l’histoire et la dernière grande dynastie arabe, et l’Etat byzantin. Le monde musulman est dès lors une immense société pluriconfessionnelle abritant un grand nombre de chrétiens, Arméniens et grecs orthodoxes principalement. Musulmans et chrétiens vivent ainsi côte à côte pendant plus d’un millénaire (…) »

« Nous n’éprouvons de haine pour personne,

L’étranger aussi est notre ami.

Nous n’éprouvons de haine pour personne,

Sanctuaire soufi des Sept Dormants à Turfan (Chine)
Sanctuaire soufi des Sept Dormants à Turfan (Chine)

Pour nous, le monde est Un. (…)

Par moments, je me rends à la mosquée et je me prosterne,

Par moments, comme un prêtre, je me mets à lire l’Evangile …

Par moments, comme Jésus, je ressuscite les morts… »

Yunus Emre (XIIIe-XIVe siècle)

« Le riche passé religieux des Turcs, originaires d’Asie centrale où ils ont épousé de nombreuses religions avant d’adopter l’islam (chamanisme et animisme, bouddhisme, manichéisme, christianisme nestorien), se maintient sous la forme de légendes, de superstitions, de symboles. Cet héritage est visible surtout dans les courants mystiques et chez certaines confréries soufies, le bektachisme en premier lieu qui se situe au point de convergence de plusieurs traditions spirituelles repensées sur un mode original et syncrétique. »

Thierry Zarcone est l’auteur d’une riche bibliographie dont les titres les plus récents sont :

- Le chamanisme de Sibérie et d’Asie centrale , avec Charles Stépanoff, Découvertes Gallimard, n°579, 2011.

- Le soufisme, Voie mystique de l’islam , Découvertes Gallimard, n°554, 2009. (www.decouvertes-gallimard.fr)

- Poétesse soufies de la confrérie bektachie , Poésies traduites du turc suivi d’une étude sur le bektachisme, Editions Signatura, 2010.

(www.signatura.fr)

Lire aussi l'entretien de Thierry Zarcone avec Nathalie Ritzmann:

www.dubretzelausimit.com

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......