LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Arméniens cachés de Turquie

25 min
À retrouver dans l'émission

Près d’un siècle après 1915, Laurence Ritter et Max Sivaslian (photographe) ont sillonné les territoires ancestraux des Arméniens, à l’Orient de la Turquie, à la recherche des descendants des survivants. Ce livre comble un vide. Le thème des survivants restés sur place ayant été très peu exploré. Qui sont-ils ?

Le tabou commence à se briser, celui de centaines de milliers de familles turques ayant des origines arméniennes. Ni Turcs, ni Arméniens modèles, ils sont rejetés de toutes parts.

Ariane Bonzon, journaliste, est spécialiste de politique étrangère. Elle a été en poste à Istanbul pendant de longues années, travaillant pour Arte et France 24. Son dernier ouvrage paru est « Dialogue sur le tabou arménien», entre Ahmet Insel et Michel Marian, (ed. Liana Levi, 2009). Elle collabore de manière régulière au site internet Slate.fr

Les arméniens islamisés de Turquie
Les arméniens islamisés de Turquie

« L’historien Ara Sarafian estime qu’entre 100.000 et 200.000 femmes et enfants arméniens ont échappé à la mort ou à la déportation dans le désert durant le génocide de 1915. Les uns cachés –par des « Justes » turcs—, les autres kidnappés, adoptés ou épousées. Pour parler de ces survivants, les Ottomans utilisaient une formule glaçante: « les restes de l’épée ». Mais pendant des années, les historiens turcs et arméniens n’ont dit mot de ces «crypto-Arméniens ». »

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......