LE DIRECT

Écritures de la promesse (2/2)

59 min
À retrouver dans l'émission

Avec nous aujourd'hui : Florence Aubenas, Grand reporter au Monde et Jérôme Ferrari, écrivain. Après leurs interventions, le débat avec le public s'ouvre à nouveau, en présence des cinq invités présents hier et aujourd'hui.

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqABsDASIAAhEBAxEB/8QAGAAAAwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAgMEAQX/xAAjEAABBAEDBQEBAAAAAAAAAAABAAIDESEEEjEFExQiQVFh/8QAFgEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAgAB/8QAFhEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAEx/9oADAMBAAIRAxEAPwAibFJMcbpXHaAAifIIxdJ2icbBr1KMwk/syQg4RgmlkxB1Thdow3CN1FTRue2x8QQ Q1pEd0V0NMC4PoAmlnalBNCkoxFHBK1 97TX6qAMKoh/jO3/ADhTDhZUOOSKNpLX5Iz/ABI1HUnRS01oLaSCBudhC8CxhJNPVJX7WkYVIdYClDRYwF0YwO23A4WVP//Z "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/07/3c99384d-294a-11e5-ab01-005056a87c89/838_rtxnbjy.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqABsDASIAAhEBAxEB/8QAGAAAAwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAgMEAQX/xAAjEAABBAEDBQEBAAAAAAAAAAABAAIDESEEEjEFExQiQVFh/8QAFgEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAgAB/8QAFhEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAEx/9oADAMBAAIRAxEAPwAibFJMcbpXHaAAifIIxdJ2icbBr1KMwk/syQg4RgmlkxB1Thdow3CN1FTRue2x8QQ Q1pEd0V0NMC4PoAmlnalBNCkoxFHBK1 97TX6qAMKoh/jO3/ADhTDhZUOOSKNpLX5Iz/ABI1HUnRS01oLaSCBudhC8CxhJNPVJX7WkYVIdYClDRYwF0YwO23A4WVP//Z " alt="Florence Aubenas, prisonnière en Irak il y a dix ans" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/07/3c99384d-294a-11e5-ab01-005056a87c89/838_rtxnbjy.jpg" width="838" height="1268"/>
Florence Aubenas, prisonnière en Irak il y a dix ans Crédits : Reuters

La journaliste Grand reporter Florence Aubenas a reçu en 2010 le prix Jean-Amila-Meckert et le prix Joseph Kessel, puis le Globe de Cristal 2011 dans la catégorie littérature et essai.

Tous trois la récompensaient pour son livre Le Quai de Ouistreham (Éditions de l'Olivier), devenu un feuilleton radiophonique diffusé en novembre dernier sur France Culture : Le quai de Ouistreham, cinq épisodes de 25 minutes que vous pouvez réécouter en ligne cet été.

En avril, elle s'est entrenue pendant 45 minutes avec Laure Adler , dans un numéro de la série Hors Champs, également diffusé sur France Culture, au cours duquel elle expliquait, entre autres, les liens entre son journalisme et notre société.

Son dernier livre En France rassemble des écrits publiés dans Le Monde : au travers des récits de vies multiples de ceux et celles rencontrés ces deux dernières années au fil des reportages, elle dessine une France prise dans l'aventure du quotidien.

Journaliste depuis 1986, ses innombrables articles l'ont amenée à parcourir et raconter de très nombreux lieux et univers dans ce monde...

Pour cette interventio publique au Forum, elle a choisi de nous lire un reportage spcécialement concoté pour cette occasion. Elle a vécu deux semaines en immersion au sein d'une équipe de vigiles. Mais des vigiles qui se situent tout en bas de l'échelle hiérarchique de leur profession. Des hommes sans uniforme et sans gloire sécuritaire : les vigiles d'une salle municipale, quelque part dans une banlieue de Lyon. Elle nous fait le récit d'une soirée passée avec eux.

Jérôme Ferrari est professeur de philosophie, écrivain et traducteur de l'écrivain corse Marcu Biancarelli. Il a enseigné successivement à Porto Vechio, Alger, Ajaccio, Abou Dabi. Son livre Le Sermon sur la chute de Rome (Actes Sud), rempli d'humour comme très souvent dans son oeuvre, a été couronné par le prix Goncourt en 2012.

Début mail, il était l'invité d'Aurélie Luneau sur France Culture, dans un numéro de La marche des sciences pour évoquer son ouvrage Le Principe , en référence au "principe d'incertitude" que l'on doit à Werner Heisenberg, l’un des meilleurs physiciens allemands, prodige de la physique quantique, honoré du prix Nobel de physique en 1932 « pour la création de la mécanique quantique, dont l’application a mené, entre autres, à la découverte des variétés allotropiques de l’hydrogène ».

Le pessimisme imprègne ses textes, mais il se déploie à l'horizon d'une promesse : celle de la littérature, qu'il juge être le meilleur antidote contre la bêtise. La promesse de l'avenir y revêt une forme de désespoir surmonté ! Mais la beauté tient-elle ses promesses ? Trois courts textes choisis par Jérôme Ferrari vont nous aider...

Jérôme FERRARI reçoit le Prix Goncourt en 2012
Jérôme FERRARI reçoit le Prix Goncourt en 2012 Crédits : Reuters
Intervenants
L'équipe
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......