LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Bio Mafia

4 min
À retrouver dans l'émission

On a beaucoup parlé de nourriture cette année. Vous n’avez pas oublié le scandale de la viande de cheval ? En voici donc encore un cas. En février 2013 le parquet de la ville d’Oldenbourg a ouvert une enquête sur 150 entreprises en Basse-Saxe et 50 autres dans des Länder différents. Elles sont toutes soupçonnées d’avoir mis en vente ces dernières années des millions d’œufs étiquetés “fermiers bio” provenant en fait de poules élevées en batterie, comme celle que l’on voie sur la vidéo. Les responsables risquent des sanctions financières élevées ou des peines de prison allant jusqu’à 1 an. C’est grave, mais ce n’est rien par rapport à ce qui se passe ailleurs, si l’on traverse la frontière germano-suisse dans l’autre sens et si l’on se plonge dans la lecture de la presse allemande. « Jadis, à l’époque que l’on appelle « le bon vieux temps », il arrivait ponctuellement qu’un agriculteur ou un commerçant bio fraude ici ou là », écrit Die Tageszeitung . « On mettait un peu de pesticides dans les champs, on mélangeait quelques œufs industriels – et bon marché – aux œufs bios. (Comme dans le cas que j’ai cité). Cela passait généralement inaperçu, et les volumes concernés n’étaient pas importants. En Italie, les fraudeurs de la filière bio ont dépassé ce stade depuis belle lurette ». Traversons donc encore une frontière.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......