LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L’économie selon Bowie

6 min
À retrouver dans l'émission

« On a appris, il y a quelques semaines, la séparation inattendue de Bowie avec maison de disques, EMI. Les raisons de cette séparation ne sont pas claires, mais ne soyez pas étonnés si le chanteur, qui n’a pas sorti de disques depuis 8 ans, nous a préparé quelque chose ».

Je me permets de citer aujourd’hui ce que j’ai dit sur cette même antenne le 3 janvier 2012 pour réagir à cet « incroyable », cet « inattendu », cet « inespéré », soi-disant « retour » de David Bowie.

Ceux qui s’intéressent à Bowie généralement ne lisent pas les journaux économiques, ou n’analysent pas ce qu’ils lisent, préférant se référer à la presse à scandales, propageant les rumeurs sur Bowie « mourant » car « silencieux » depuis quelques années. Donc, la publication d’un nouvel album par Bowie était une « résurrection surprise » pour eux. Pour moi aussi. Car c’est une résurrection extrêmement réussie : le nouvel album a été unanimement acclamé par la critique et le grand public. Et, par conséquent, devenu déjà une sacré réussite économique...

Pour télécharger l'émission

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......