LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L’évolution des cafards

5 min
À retrouver dans l'émission

Sucre rime avec plaisir. Ce qui n’est pas étonnant – les sucres, ou glucides simples, sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Un fruit sucré est un fruit mûr, donc nutritif, d’où la sensation de plaisir, développé chez l’homme. Nous ne sommes pas les seuls à adorer le sucre. Les cafards, par exemple, (ou les coquerelles comme disent nos auditeurs québécois) ne peuvent pas non plus résister aux plaisirs gastronomiques procurés par un bon dessert sucré. Ce péché a été remarqué par leurs ennemis – les hommes. Qui, tout en partageant avec les cafards la passion pour les sucreries, ne voulaient pas du tout partager leurs desserts avec ces bêtes. Car ils craignaient que les cafards aillent les contaminer ! L’homme a décidé donc d’utiliser des armes chimiques contre l’ennemi et a inventé, au milieu des années 80, ces célèbres mines anti personnelles – des appâts enrobés de sucre !

Cette arme a fait des ravages…Des milliards des cafards sont morts…

Mais…sept ou huit ans après le poison a cessé progressivement de faire effet. Les cafards n'étaient pas devenus résistants aux insecticides, mais de plus en plus parmi eux ont commencé à refuser tout simplement de manger des appâts contenant du glucose. Désormais l’armée des cafards, résistants à la tentation du sucre, élargit ses rangs, laissant les hommes inquiets et pantois.

Donc… les meilleurs régiments de renseignement d’homo sapiens ont été envoyés en Allemagne, pour capturer des cafard originaires de là-bas, réputés particulièrement résistants au sucre, et leur ont fait subir ensuite une sévère interrogation dans une prison secrète aux Etats-Unis, à l’Université de Caroline de Sud.

Un par un, les cafards ont donc été enchainés, immobilisés, et on a essayé, par tous les moyens de les nourrir avec les desserts les plus sucrés. Eh bien, les cafards héroïquement refusaient les sucreries ! Ils les crachaient !

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......