LE DIRECT

Le pigeon 007

5 min
À retrouver dans l'émission

« On a commencé à enlever des débris dans la cheminée parce que c'était plein de brindilles », raconte au Daily Telegraph Monsieur David Martin. « Des oiseaux étaient venus y faire leur nid. Et là, on a retrouvé une tête, une patte avec un anneau en aluminium. On a cru que c'était un pigeon de concours mais après on a vu une capsule rouge attachée et je me suis demandé s'il ne s'agissait pas d'un message secret. Et c'était le cas ! On a pris la bobine, c'était du papier à cigarette sur lequel on avait écrit ».

C’est une histoire assez ancienne, elle date de 1982. Pendant longtemps la capsule avec quelques codes, griffonnés par un certain Sergent Stott et destinée à un certain X02, n’intéressait que les amateurs de l’histoire militaire locale et les amateurs de pigeons en général. Personne, parmi les spécialistes du renseignement, ne s’intéressait à ce qu’il avait été écrit sur le papier à cigarettes. Et puis, finalement, il y a deux ans, le musée de l’informatique du célèbre manoir Bletchley Park, l’ex-quartier général des services du chiffre britannique, a manifesté son intérêt pour faire une copie du message codé.

Progressivement les conservateurs du musée se sont rendus à l’évidence : le message est unique. Généralement les messages portés par les pigeons n’ont été que légèrement codés ou pas codés du tout. Et celui-ci personne n’arrivait à le déchiffrer ! Le message a donc été transféré aux services, toujours top secret, d’écoute et de décodage actuels. Seront-ils capables de comprendre ce message ?

Pour télécharger l'émission en mp3

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......