LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les cadavres dans les mausolées

5 min
À retrouver dans l'émission

On ne sait pas quoi faire avec le cadavre de Lénine! D’une part Lénine est considéré aujourd’hui comme un auteur du coup d’état bolchevique. Il n’est pas du tout honoré par le pouvoir poutinien. Mais d’autre part son mausolée fait tout simplement partie du paysage et le régime par essence conservateur à Moscou n’est pas prêt à le secouer.

Je ne vais pas revenir sur l’idée, qui s’est avérée difficilement réalisable, du nouveau gouvernement vénézuélien d’embaumer le cadavre d’Hugo Chavez. Je trouve qu’on a beaucoup trop parlé de cet homme politique plus que douteux. Mais, au début, le vice-président Maduro à bien précisé que Chavez sera embaumé « comme Lénine, Ho Chi Ming et Mao Tse Dong ». L’occasion pour moi de parler donc d’autres cadavres illustres. Maduro a cité évidemment uniquement les cadavres du panthéon socialiste et communiste. Moi j’ai fait le compte de tous les cadavres embaumés des chefs d’états qu’on peut voir autour du monde. Ils sont 8 actuellement. A ceux déjà cités, on peut ajouter donc : Mustapha Kemal Atatürk, le premier président turque, deux présidents dits « eternels » de la Corée du Nord, et puis le président de Guyane Forbes Burnham. Sans oublier le pope Jean XXIII, béatifié récemment, mais c’est une autre histoire. Et puis Ferdinand Marcos, mais il repose dans le mausolée privé de sa femme en attente de l’enterrement digne d’un chef d’Etat – l’idée n’est donc pas tout a fait le même qu’avec les corps des autres chefs d’états, exposés pour montrer une différence entre eux et les communs des mortels : quoi qu’il arrive ils sont impérissables.

Pour télécharger l'émission

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......