LE DIRECT

Les feux de circulation chinois

5 min
À retrouver dans l'émission

« Le feu rouge veut dire « stop ! ». Stop toute de suite. Le feu jaune veut dire « attendez que le feu passe au vert ». Une chanson anglaise pour apprendre aux plus jeunes les bases de la signalisation routière. Aussi simples que la chanson elle-même, n’est-ce pas ? En revanche, c’est plus compliqué si l’on commence à s’intéresser à l’histoire des premiers feux de circulation. Il semblerait que ce soit à Londres, à l'intersection entre Bridge Street et Palace Yard, qu’un feu de signalisation ait été utilisé pour la première fois, le 10 décembre 1868 : c'est une lanterne à gaz pivotante aux couleurs rouge et verte, manœuvrée à l'aide d'un levier manuel par un agent de police. Mais… on n’en est pas sûr… En France, le premier feu de signalisation, rouge, à été posé, paraît-il, à côté de mon ancien domicile, il y a exactement 90 ans, au croisement des boulevards Saint-Denis et Sébastopol à Paris. Bon anniversaire !

Mais il faudra attendre dix ans avant que n'apparaissent les feux vert et orange. Bon anniversaire encore une fois !

Il existe quelques variations régionales aussi. La couleur que les anglais et les russes appellent « jaune » est, de facto, orange en France. Dans certains pays vous avez le feu bleu à la place du vert. Mais ce sont les communistes chinois qui ont eu, pendant la Révolution Culturelle une idée, eh bien, révolutionnaire – ils ont voulu changer la signification du feu rouge et celle du feu vert.

« Rouge » pour un communiste ne pourrait signifier l’interdit ! Donc, remplaçons le rouge par le vert et le vert par le rouge !

L’idée n’a pas marché à l’époque, mais les Chinois ne lâchent pas les feux de circulation. Le gouvernement actuel a préparé un sacré cadeau pour les fêtes du nouvel an. Un peu moins révolutionnaire, mais tout de même : ils ont décidé de redéfinir la signification du feu jaune. Ou orange, si vous le préférez.

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......