LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les noms des aéroports

5 min
À retrouver dans l'émission

Mesdames, Messieurs, préparez-vous au pire ! Black Sabbath, les pionniers du rock hard, même très hard, sont de retour, leur nouvel album, intitulé simplement « 13 » est annoncé pour juin 2013 ! Et puis encore une nouvelle : peut-être bientôt les passagers atterrissant dans l’aéroport de Birmingham, ville-natale du Black Sabbath, vont se retrouver a l’aéroport rebaptisé d’après le chanteur du groupe, Ozzy Osbourne. Tel est l’initiative du boss du label Big Bear Music, Jim Simpson, celui qui a découvert les Black Sabbath a la fin des années 60 su siècle passé. L’idée est simple – de booster ainsi le tourisme musical dans cette ville connu comme un cœur industriel d’Angleterre mais aussi comme un lieu de naissance du « heavy metal ». Mais oui, pourquoi pas ? Après tout, Varsovie a son aéroport Frederic Chopin. L’aéroport de la Nouvelle Orléans porte le nom du grand Louis Armstrong. Chaque fois on célèbre ainsi un grand personnage du passé, qui a marqué l’histoire de la ville. Mais nommer un aéroport en honneur d’une personne encore vivante – c’est, a ma connaissance, du jamais vu. Et tant mieux ! Je pense que le cas de Birmingham est une affaire de jalousie. De la jalousie pour Liverpool – le « rebranding » de la ville en tant que ville des Beatles a été un succès. Les noms des rues portent les noms des membres du groupe, morts ou vivants, on vous propose des visites guidées de Penny Lane, Strawberry Fields, etc. Et, la grande première dans l’histoire du rock, depuis 2002, les touristes du monde entier entrent dans la mère-patrie des Beatles a travers les portes de l‘Aéroport International John Lennon...

Pour télécharger l'émission

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......