LE DIRECT

Statue Khmer en exil

5 min
À retrouver dans l'émission

En mars 2011, la statue du célèbre guerrier de la Mahabharata devrait être mise en vente par Sotheby’s à New York. Mais la vente n’a pas eu lieu : une lettre du secrétaire générale de la délégation cambodgienne de l’Unesco, adressée un jour avant la vente aux enchères, avait expressément demandé la restitution de la statue au… Cambodge ! Eh oui, la statue de grès du « Duryodhana bondissant » serait issue du pillage du site religieux de Koh Ker. Il y aurait toujours, sur le site, un piédestal avec deux jambes cassées, au-dessous des genoux, correspondant au reste, qui se trouve aux Etats Unis.

La statue a immédiatement été retirée des lots. Et puis, ils y auraient eu des négociations, entre le Cambodge et Sotheby’s. Assez complexes. Pour permettre à István Zelnik, collectionneur hongrois, d’acquérir la sculpture pour la somme de 750 000 euros, pour en faire don ensuite au Cambodge. Sans succès.

Et puis, Le 4 avril 2012, le procureur de Manhattan, a annoncé que ses services, ainsi que les services des douanes du département américain de la Sécurité intérieure, avaient « déposé une plainte au civil ». On reprochait à Sotheby’s d’avoir inclus la statue khmer dans le catalogue de la vente en ayant eu connaissance de sa provenance illicite.

Pour télécharger l'émission en mp3

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......