LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Un Parlement fort

5 min
À retrouver dans l'émission

« On n’a plus besoin du FMI ! » a balancé celui dont le nom se traduit comme « liberté » au commissaire aux affaires économiques et monétaires Olli Rehn. « On n’est pas souvent d’accord avec votre politique, mais vous êtes élu démocratiquement – vous êtes responsable devant ce Parlement. Ceci n’est pas le cas de la troïka! »

Nous sommes donc devant une évidence. Après le Traité de Lisbonne, qui a conféré les pouvoirs accrus à la seule institution de l’Union directement élue, le Parlement de Strasbourg et Bruxelles se montre de plus en plus combatif et ambitieux.

Adieu donc la reforme du marché carbone. Mais le Parlement Européen a aussi pris une fâcheuse habitude de rejeter régulièrement les candidats à l'exécutif européen, proposés par les gouvernements nationaux, quand il les trouve intolérants, comme ce fut le cas pour le prétendant italien, ou incompétents, comme celui de la Bulgarie. Il a montré sa force récemment en rejetant le budget de l’Union et en imposant le plafonnement des bonus des banquiers de l’Union.

Les crises se succèdent donc. Les crises entre le Parlement qui n’a pas droit de former l’exécutif de l’Union mais qui peut le refuser et ce même exécutif.

Reste à savoir si, en créant ces crises, le Parlementaires se soucient vraiment des vœux des ses électeurs. Il ne faut pas oublier que nous, les électeurs, nous sommes de moins en moins nombreux à donner la légitimité à notre Parlement commun. Lors des dernières élections, le taux de participation n’a atteint que 43% ! Peut-être qu’à ce stade nous sommes plutôt face à un organisme qui essaye de grignoter un peu du pouvoir, au détriment de la Commission et le Conseil ?

C’est l’année prochaine qu’on verra si les citoyens de l’Union ont compris que leurs voix commencent à compter véritablement. Et que dans certains domaines leurs représentants, les eurodéputés, peuvent faire davantage que les députés nationaux...

Pour télécharger l'émission

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......