LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le porte-conteneurs Ever Given a obstrué pendant 6 jours en mars 2021 le canal de Suez, où passe près de 10% du commerce maritime mondial.

Sur les routes maritimes mondiales : une géographie de la marine marchande

58 min
À retrouver dans l'émission

Le secteur de la marine marchande n'a pas échappé aux effets délétères de la crise sanitaire. En mars 2021, l'obstruction du canal de Suez par un porte-conteneurs a ravivé ces problématiques. Tour du monde des ports et routes maritimes pour comprendre la marine marchande grâce à la géographie.

Le porte-conteneurs Ever Given a obstrué pendant 6 jours en mars 2021 le canal de Suez, où passe près de 10% du commerce maritime mondial.
Le porte-conteneurs Ever Given a obstrué pendant 6 jours en mars 2021 le canal de Suez, où passe près de 10% du commerce maritime mondial. Crédits : Mahmoud KHALED - AFP

Ce soir, nous partons sur les routes maritimes mondiales pour entreprendre ensemble une géographie de la marine marchande, sujet capital à plus d'un titre.

D’abord, parce que ce sont sur ces voies que repose le système des échanges internationaux contemporain. Aujourd’hui, 90% du commerce international en volume prennent la mer et empruntent des navires.

Capital, ce sujet l’est également, parce qu’il est intrinsèquement lié aux nouveaux rapports de force entre les Nations. A la mondialisation, à son histoire et à ses mutations actuelles. 

Capital, ce sujet l’est enfin parce qu’il est au cœur de l’actualité. Les pénuries que nous connaissons aujourd’hui, de matières premières, de produits de première nécessité, de biens de consommation. Elles sont toutes liées au déraillement de la chaîne logistique mondiale, qui repose en grande partie sur la marine marchande.

Découvrir, analyser, comprendre le transport maritime de marchandise à l’aune de la géographie et de ses outils.

Tel est l’horizon, ce soir, de notre émission : Géographie à la carte.

Pour en discuter, nous recevons le géographe et directeur de recherche à l'université Gustave Eiffel Antoine Frémont, le directeur de l'Institut supérieur d'économie maritime Paul Tourret, et l'ancienne navigatrice et commandante d'un porte-conteneurs chez CMA CGM Danielle Quaini

La conteneurisation consiste à tout mettre en boîte. Et ce qui est génial dans cette invention américaine de 1956 par Malcom McLean? (...) c'est que la manutention de ces navires est extrêmement rapide. Et donc, contrairement aux cargos classiques de l'entre-deux-guerres ou de l'immédiat après-guerre, on résout avec la conteneurisation de McLean la question de la manutention dans les ports. Alors qu'avant la conteneurisation, un navire marchand passait plus de temps à quai qu'en mer - c'était le bon temps des marins dans les ports ! - avec la conteneurisation, un conteneur, un porte-conteneurs ne s'arrête plus que quelques heures dans un port et c'est pour ça qu'on ne voit plus de marins dans un port, parce que les marins restent à bord. Ils travaillent pendant l'escale et ils ne restent que quelques heures. Il y a eu un gain de productivité absolument fantastique et vous ajoutez à cela une fiabilité importante. Antoine Frémont

On transporte absolument tout ce que l'on peut trouver dans nos supermarchés. Tout ce que la consommation demande, partout. Puisque le marché, évidemment, vient beaucoup d'Asie. On a pas mal de problèmes avec les marchandises dangereuses qui peuvent provoquer des incendies sur les navires, ça on ne le dit pas trop. On a de temps en temps quelques accidents et quelques navires qui se perdent pour cause d'incendie parce qu'on a évidemment dans les conteneurs aussi, des pots, des bidons de produits chimiques qui sont donc rangés d'après un code d'arrimage pour que les produits ne se mélangent pas et que les vapeurs de l'un ne fassent pas exploser l'autre. Mais il y a quand même des ratés de temps en temps, à cause surtout de la chaleur sur la tôle des conteneurs, probablement. Danielle Quaini

Le hub est une invention des années 1970-1980 qui s'est révélée encore plus efficace avec la globalisation des années 2000. En gros, on a décidé d'avoir des lignes-mères qui font l'essentiel du trajet, par exemple entre l'Extrême-Orient et l'Europe, qui s'arrêtent à des points relais et dans lesquels on peut redistribuer régionalement. On a tous fait cette expérience-là quand on prend l'avion et qu'on est obligé, par exemple, d'aller à Amsterdam avant de prendre un vol océanique. Les marchandises font pareil et elles le font en général deux fois quand elles vont d'une région à l'autre. En fait, c'est ça qui permet la couverture du monde, (...) ce sont vraiment des ports hors-sol, c'est-à-dire qu'ils sont juste là pour leurs qualités géographiques. Et donc, on les trouve à des croisements, par exemple à Panama, aux Bahamas ou en République dominicaine, en Méditerranée, autour de Gibraltar (...) Paul Tourret

Pour aller plus loin  

Extraits sonores : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

  • Un reportage BFM TV du 14/09/21 sur la montée des prix du secteur maritime.
  • Le podcast « L’envers du récit », dans lequel le journaliste de La Croix Alain Guillemoles revient sur son voyage à bord d’un porte-conteneurs géant qui relie la Chine et l’Europe (12/12/19).
Intervenants
  • Géographe, expert des industries maritimes, navales et portuaires, directeur de l'Institut supérieur d'économie maritime (Isemar)
  • Directeur de recherche à l’Université Gustave Eiffel
  • Ancienne navigatrice et commandante d'un porte-conteneurs chez CMA CGM
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......