LE DIRECT
Le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio, chef politique du Mouvement 5 Etoiles, lors d'une conférence de presse à Rome le 17 janvier

La France convoque l'ambassadrice d'Italie à Paris

14 min

Le Quai d'Orsay veut entendre Teresa Castaldo sur les dernières déclarations polémiques des populistes au pouvoir à Rome. Hier, le vice-président du Conseil italien, Luigi Di Maio, avait accusé la France "d'appauvrir l'Afrique" et d'aggraver ainsi la crise migratoire.

Le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio, chef politique du Mouvement 5 Etoiles, lors d'une conférence de presse à Rome le 17 janvier
Le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio, chef politique du Mouvement 5 Etoiles, lors d'une conférence de presse à Rome le 17 janvier Crédits : Alberto PIZZOLI - AFP

A quatre mois des élections européennes, le gouvernement populiste italien (Ligue et Mouvement 5 Etoiles) a fait de la France d'Emmanuel Macron l'une de ses cibles favorites. L'analyse de Bertrand Gallicher dans cette édition.

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Après son échec la semaine dernière, Theresa May n'a pas de plan B pour faire accepter son Brexit aux députés britanniques. La première ministre s'est contentée aujourd'hui de proposer quelques ajustements. Antoine Giniaux nous appelle de Londres.  

En France, trois cas de bébés aux bras mal formés recensés dans les Bouches-du-Rhône, autour de l’Étang de Berre. Ils s'ajoutent à une quinzaine d'autres cas dénombrés dans trois autres départements, l'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique. Dossier dans ce journal avec Marie-Christine Lauriol à Marseille, et notre invitée, Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche à l'INSERM, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale. L'agence sanitaire Santé publique France va enquêter pour savoir si on est en présence d'un phénomène de cas groupés appelé "cluster".

Bouches-du-Rhône: les trois bébés souffrant de malformations congénitales sont nés entre juin et novembre 2016 dans des communes situées près de l'Etang de Berre
Bouches-du-Rhône: les trois bébés souffrant de malformations congénitales sont nés entre juin et novembre 2016 dans des communes situées près de l'Etang de Berre Crédits : Visactu
Écouter
1 min
Les explications de Marie-Christine Lauriol à Marseille
Écouter
5 min
Isabella Annesi-Maesano : "il s'agit bien d'un cas groupé"
Intervenants
  • Directrice du département "Épidémiologie des maladies Allergiques et Respiratoires" de l'INSERM
À venir dans ... secondes ...par......