LE DIRECT
Manifestation pro-Israël le 31 juillet 2014 à Paris

La France, Israël et moi

55 min
À retrouver dans l'émission

Depuis la création de l'État en 1948, près de 121 000 Français juifs ont choisi de vivre en Israël. Quelles ont été leurs motivations ? Comment jugent-ils leurs deux pays ? Nous en avons rencontré quatre, âgés de 24 à 95 ans, vivant à Jérusalem, Tel Aviv, dans un kibboutz et dans une colonie.

Manifestation pro-Israël le 31 juillet 2014 à Paris
Manifestation pro-Israël le 31 juillet 2014 à Paris Crédits : Nathanael Charbonnier - Radio France

Mercredi 22 et jeudi 23 janvier, Emmanuel Macron se rend en Israël et dans les Territoires Palestiniens. Jeudi à Jérusalem, il assistera à une cérémonie internationale commémorant le 75e anniversaire de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz. À cette occasion, il invite les Franco-israéliens à le rencontrer. Ces derniers sont environ 100 000 à vivre en Israël.

"Rejoignez les champions du monde, apprenez le français" propose l'institut français de Jérusalem-Ouest, haut lieu de la culture française
"Rejoignez les champions du monde, apprenez le français" propose l'institut français de Jérusalem-Ouest, haut lieu de la culture française Crédits : Frédéric Métézeau - Radio France

Depuis 1948 (la date de la création de l'Etat d'Israël), près de 121 000 Français juifs sont partis vivre en Israël selon les statistiques de l'Agence Juive, l'organisme gouvernemental chargé de l'immigration dans ce pays. Tous n'ont pas eu la même motivation au départ ni les mêmes convictions, tous n'ont pas la même relation avec leur pays de départ et leur pays d'arrivée. Le correspondant de France Culture à Jérusalem Frédéric Métézeau est allé à la rencontre de quatre d'entre-eux. Âgés de 95, 72, 56 et 24 ans, ils représentent quatre générations.

Lucien Lazare, 95 ans, vit à Jérusalem depuis 1968

En 1949, quand j'ai posé le pied à terre au port de Haïfa. Je me suis senti, curieusement, à la maison.

Résistant devenu professeur d'Histoire-Géographie, Lucien Lazare est aujourd'hui membre du comité des Justes des Nations à Jérusalem
Résistant devenu professeur d'Histoire-Géographie, Lucien Lazare est aujourd'hui membre du comité des Justes des Nations à Jérusalem Crédits : Frédéric Métézeau - Radio France
Écouter
1 min
Lucien Lazare a découvert Israël en 1949 et attend de son nouveau pays qu'il soit exemplaire aux yeux du monde

Uri Weber, 72 ans, vit dans le kibboutz Yehiam depuis 1966

Ceux pour qui le judaïsme est important en tant que culture et patrimoine, leur place est en Israël. Encore quelques générations et le judaïsme de France disparaîtra.

Uri Weber est sociologue de formation mais il a travaillé comme paysan puis comme ouvrier au kibboutz avant d'intégrer son conseil régional dans le nord d'Israël
Uri Weber est sociologue de formation mais il a travaillé comme paysan puis comme ouvrier au kibboutz avant d'intégrer son conseil régional dans le nord d'Israël Crédits : Frédéric Métézeau - Radio France
Écouter
2 min
Uri Weber estime que l'on ne peut pas pleinement vivre son identité juive en France

Bernard Zanzouri, 56 ans, est arrivé en 1983 et vit dans la colonie israélienne d'Ofra en Cisjordanie

Des fois, on est tiraillés entre les deux. Très souvent, on va se sentir plus israélien mais la part française est très forte.

Bernard Zanzouri est éducateur pour adolescents et intervenant au sein de l'association Qualita pour les immigrants francophones
Bernard Zanzouri est éducateur pour adolescents et intervenant au sein de l'association Qualita pour les immigrants francophones Crédits : Frédéric Métézeau - Radio France
Écouter
1 min
Bernard Zanzouri a choisi de vivre dans une colonie juive en Cisjordanie mais revendique une part française toujours très présente en lui

Marine, 24 ans, vit à Tel Aviv depuis trois ans

Il n'y a pas un jour sans que je me demande si j'ai fait le bon choix. Mais je ne pense pas pouvoir revivre en France. Je ne reviendrai pas en France même si elle me manque.

Après avoir souffert de l'antisémitisme en France, Marine a choisi Israël et travaille dans un centre d'appels à Tel Aviv
Après avoir souffert de l'antisémitisme en France, Marine a choisi Israël et travaille dans un centre d'appels à Tel Aviv Crédits : Frédéric Métézeau - Radio France
Écouter
2 min
Marine dit avoir été victime de propos antisémites insupportables en France qui l'ont contrainte à partir en Israël

La majorité des Français venus vivre en Israël ces dernières années invoquent l'antisémitisme comme motivation principale à leur départ. Effectivement, les statistiques officielles du ministère français de l'Intérieur et de l'Agence Juive en Israël se suivent : quand l'antisémitisme augmente en France, les départs vers Israël augmentent l'année suivante. Cela a été le cas sur les années 2002-2005 pendant la seconde intifada quand le nombre de départs à doublé, puis de 2012 à 2016 avec les attentats de l'école Ozar Hatorah à Toulouse et de l'Hypercasher à Paris, où ils ont triplé.

10% d'échecs

En 2019, un peu plus de 2 000 Français ont effectué leur aliya, c'est à dire leur "montée" vers Israël. Les flux sont ainsi revenus à un niveau assez bas puisqu'ils étaient près de 8 000 en 2015. Selon nos informations collectées en Israël, on enregistre en moyenne 10% de retour chez les  Français mais ce taux monte à 30% pour les personnes qui n'ont pas pris assez de temps pour préparer leur nouvelle vie, c'est-à-dire au moins trois ans. Mais ces chiffres de la yerida, c'est à dire "la descente" au départ d'Israël demeurent tabous.

Le consulat général de France à Jérusalem à quelques pas de la vieille ville
Le consulat général de France à Jérusalem à quelques pas de la vieille ville Crédits : Frédéric Métézeau - Radio France
Evolution du nombre de juifs ayant émigré vers Israël (alyah) entre 2005 et 2018, par principaux pays d'origine
Evolution du nombre de juifs ayant émigré vers Israël (alyah) entre 2005 et 2018, par principaux pays d'origine Crédits : Kun Tian, Bruno Kalouaz - AFP
Intervenants
  • écrivain, journaliste, ancien correspondant de France 2 à Jérusalem
L'équipe
Production
Journaliste
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......