LE DIRECT
 Les "gilets jaunes" poursuivent leur mouvement avec un acte IX alors que le grand débat national se prépare.

"Gilets jaunes", le dialogue impossible

56 min

Les "gilets jaunes" passent à l'acte IX samedi 12 janvier pendant que le grand débat national se prépare cahin-caha. Retour sur les circonstances dans lesquelles se déroule ce dialogue, avec des conditions qui ne semblent pas vraiment réunies pour qu'il y ait un réel échange.

 Les "gilets jaunes" poursuivent leur mouvement avec un acte IX alors que le grand débat national se prépare.
Les "gilets jaunes" poursuivent leur mouvement avec un acte IX alors que le grand débat national se prépare. Crédits : PHILIPPE LOPEZ / AFP - AFP

Les "gilets jaunes" ne renoncent pas à leur mobilisation. Depuis le 17 novembre, ils se rassemblent tous les samedis dans les rues du pays. Pour cette neuvième journée d'action prévue samedi 12 janvier, les rassemblements pourraient se concentrer à Bourges, dans le département du Cher, et à Paris. Au total, 80 000 policiers et gendarmes seront mobilisés sur tout le territoire.

Par ailleurs, une réunion a été organisée ce vendredi 11 janvier à Matignon à propos du grand débat national lancé mardi 15 janvier, en réponse au mouvement. 

Pour espérer une issue favorable, deux prérequis sont nécessaires : un respectdes deux parties et une volonté d'atteindre un objectif commun. Ici, il s'agirait de trouver une concorde républicaine. Or, les "gilets jaunes" et Emmanuel Macron ne sont pas parvenus à en amorcer les conditions si l'on observe les archives des huit derniers actes. 

Qui sont les "gilets jaunes" ? Que veulent-ils ?  Comment satisfaire leurs demandes ? 

Le gouvernement ne semble pas avoir su répondre à  ces questions. Face aux insultes, menaces de mort et dégradations, le gouvernement s’est raidi. Il pointe les émeutiers, les casseurs, et accuse les "gilets jaunes" d’irresponsabilité. Eux, misent sur le référendum d’initiative citoyenne (RIC) et maintiennent la pression dans la rue pour faire plier l'exécutif. Dans ce contexte explosif, le grand débat national qui doit s’ouvrir mardi a-t-il seulement un sens ?

Dans cette crise, la violence, le mépris et l'absence de réponses adéquat au fil des semaines ont débouché sur des flambées de violences. Des images qui ont fait le tour des réseaux sociaux mais aussi des phrases qui ont marqué l'actualité. 

C'est le concept de la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. La goutte d'eau qui est, en l’occurrence, est une goutte de carburant en réaction à la taxe qui devait entrer en vigueur en au 1er janvier. Le 15 octobre, l'information est publiée dans les médias. Dans la foulée, une autoentrepreneuse de Seine-et-Marne, Priscilla Ludosky, 32 ans, relance une pétition "Pour une Baisse des Prix du Carburant à la Pompe!" ! créée six mois plus tôt. Elle atteint plus d'une million de signataires (aujourd'hui 1.188.000). 

Le 18 octobre, Jacline Mouraud, une accordéoniste, hypnothérapeute et agent de sécurité bretonne de 51 ans, met en ligne une vidéo. Elle devient l'une des figures des "gilets jaunes" après avoir dénoncé toutes les hausses de dépenses liées à la voiture ainsi que le mépris d'Emmanuel Macron envers le peuple. La vidéo a été vue plus de six millions de fois sur Facebook.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Nous irons également sur les Champs-Elysées prendre conscience de l'évolution des manifestations (actions des forces de l'ordre, état d'esprit des "gilets jaunes") et nous reviendrons sur les différentes prises de paroles et mesures annoncées par l'exécutif.

Témoignage de Cyril, "gilet jaune" de 24 ans venu de Savoie et rencontré sur les Champs Elysées par Sarah Maquet : "On s'est fait gazer, moi j'ai pris trois flashballs dans les pieds."

Écouter
1 min
Témoignage de Cyril, gilet jaune face aux violences

Enfin, nous vous proposons un débat traversé de références historiques et d'analyses sociologiques, avec :

  • Pierre Serna, historien de la Révolution Française et professeur d’histoire à l’Université Panthéon-Sorbonne
  • Serge Paugam, Sociologue, directeur de recherche à l’EHESS
  • Raphaël Challier, Docteur en Sociologie auteur d’une enquête de terrain sur les "gilets jaunes" en Lorraine

A lire aussi :

- Temps critiques, supplément au n°19. Sur le mouvement des Gilets jaunes

- Débattre : Jacquerie et "gilets jaunes" : retour sur « Jacques Bonhomme »

Intervenants
  • Sociologue, directeur d'études et responsable de la formation doctorale Sociologie à l'EHESS
  • Directeur de l’Institut d’Histoire de la Révolution française (Paris I-Sorbonne)
  • doctorant en sociologie à l’université Paris-8 et membre du laboratoire Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris,auteur d’une enquête de terrain sur les "gilets jaunes" en Lorraine
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......