LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Agatha Christie en 1946, devant sa maison, Greenway House, en compagnie de son mari Max E. L. Mallowan

À la poursuite d'Hercule Poirot / Fiction : "Dix petits nègres" (1ère partie)

1h48

Ce premier temps de la Grande traversée consacrée à la maîtresse du crime britannique commence par un documentaire sur les traits du principal héros d'Agatha Christie, Hercule Poirot. Puis, le premier épisode de l'adaptation radiophonique des "Dix petits nègres" par la Comédie française, en 1973.

Agatha Christie en 1946, devant sa maison, Greenway House, en compagnie de son mari Max E. L. Mallowan
Agatha Christie en 1946, devant sa maison, Greenway House, en compagnie de son mari Max E. L. Mallowan Crédits : PLANET NEWS LTD - AFP

Première partie : "A la poursuite d'Hercule Poirot", un documentaire de Martin Quénehen et Julie Beressi

"Si on suivait Hercule Poirot comme un détective, on commencerait forcément par son appartement", confie John Curran, biographe, auteur des Carnets secrets d'Agatha Christie. L'enquêteur belge est arrivé au Royaume-Uni pendant la Première Guerre mondiale, alors que son pays natal est occupé par les Allemands.  Il s'installe dans la campagne anglaise, dans le village fictif de St. Mary Mead, avant d'occuper un appartement à Londres. Retraité de la police belge, Poirot a occupé les fonctions de chef de la Sûreté à Bruxelles. Quand il rejoint la capitale anglaise, c'est pour s'installer en tant que détective privé. 

Il fait sa première apparition dans La Mystérieuse Affaire de Styles, et il est déjà un homme assez âgé. C'est avec ces mots que la romancière décrit le plus célèbre de ses héros : 

Poirot était un homme au physique extraordinaire. Malgré son petit mètre soixante-deux, il était l'image même de la dignité. Son crâne affectait une forme ovoïde, et il tenait toujours la tête légèrement penchée de côté. Sa moustache cirée, lui conférait un air martial. Le soin qu'il apportait à sa tenue était presque incroyable, et je suis enclin à penser qu'il aurait souffert davantage d'un grain de poussière sur ses vêtements que d'une blessure par balle. La Mystérieuse Affaire de Styles, Agatha Christie 

À l'époque, le détective privé en Angleterre enquête principalement sur les mariages, les divorces, les histoires de couples... Pour résoudre autant de mystères, la méthode d'Hercule Poirot est bien particulière. Le détective compile plusieurs indices et met en valeur les petits détails qui peuvent paraître insignifiants aux yeux de tous : 

Hercule Poirot est un modèle incarné de logique, qui n'aurait pas rougi devant Descartes. On rassemble des faits, on n'adhère pas aux faits. Il y a une mise en doute systématique. Il y a une construction intellectuelle où la logique est reine. Il joue avec les différents petits éléments pour arriver à une conclusion. C'est un pur intellectuel. Xavier Mauméjean, auteur de Hercule Poirot, une vie ( éd. Les Moutons électriques)

Malgré le succès des livres d'Agatha Christie et le génie de son héros, la place du détective le plus célèbre du monde semble encore appartenir à Sherlock Holmes. C'est d'ailleurs le personnage d'Arthur Conan Doyle qui aurait servi de modèle à Hercule Poirot : 

Le personnage de Sherlock Holmes est vêtu de façon excentrique, parce qu'il est un anarchiste dans la société victorienne. Poirot, c'est un personnage que je trouve terne. Le personnage ne m'intéresse pas. François Guérif, éditeur de polars chez Rivages Noir

Agatha Christie avait-elle la même opinion concernant son héros ? Dès le premier roman, La Mystérieuse Affaire de Styles, la romancière ressent un mal-être, une tension avec son personnage, dont elle ne souhaitait pas décliner les aventures en plusieurs tomes : 

Hercule Poirot avait eu du succès dans La Mystérieuse Affaire de Styles. On me conseilla donc de conserver le personnage. Je ne m'étais pas rendu compte que j'étais désormais enchaînée au roman policier, mais aussi à deux personnages : Hercule Poirot et son Watson, le capitaine Hastings. (...) Je comprenais à présent l'erreur monumentale que j'avais commise en le faisant si vieux dès le départ. J'aurais dû l'abandonner au bout de trois ou quatre romans, ou prendre un héros beaucoup plus jeune. Agatha Christie 

Avec les témoignages de :

  • John Curran, biographe, auteur des Carnets secrets d'Agatha Christie (Le Masque), 
  • Jean-Emmanuel Derny, détective privé, auteur de Détectives privés : des agents très discrets (L'Harmattan)
  • François Guérif, éditeur chez Rivages Noir
  • Dominique Kalifa, historien, auteur de Les Bas-fonds. Histoire d'un imaginaire (Seuil)
  • Xavier Mauméjean et André-François Ruaud , auteurs de Hercule Poirot, une vie (Les Moutons électriques)
  • Dominique Meyer-Bolzinger, maître de conférence en littérature à l'Université de Mulhouse, auteur de Une Méthode clinique dans l’enquête policière : Holmes, Poirot, Maigret (CEFAL)
  • Eric Simon, écrivain, auteur de Londres au fil des ombres (Keswick Editions)

Deuxième partie : 1er épisode de l'adaptation radiophonique de "Dix petits nègres" 

"Dès ma plus tendre enfance, je me suis rendu compte que ma nature était un tissu de contradictions. J’ai reçu à ma naissance des traits de caractère bien particuliers ainsi j’éprouve un plaisir indéniablement sadique à voir mourir, ou à causer la mort, je me souviens d’expériences pratiquées sur des guêpes ou divers insectes nuisibles. Dès mon plus jeune âge j’ai connu avec intensité la volupté de tuer." Agatha Christie, Dix petits nègres

Adaptation : Pierre Brive et Meg Villars par la société des Comédiens Français

Réalisation : Jacques Reynier

avec, de la Comédie Française : Michel Etcheverry, René Camoin, René Arrieu, Alain Pralon, Marcel Tristani, Jean Noël Sissia, André Reybaz, Louis Arbessier, Philippe Rondest, Denise Gence, Claude Winter et Virginie Prada. 

Cette fiction radiophonique a été diffusée pour la première diffusion le 7 octobre 1973.

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......