LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Claude Lelouch, Jean-Luc Godard, Francois Truffaut, Louis Malle, Roman Polanski lors d'une conférence de presse au Festival de Cannes en 1968.

François Truffaut, la cause du cinéma

1h48

L'année 1968 marque l'engagement de François Truffaut en défenseur de la cause cinématographique.

Claude Lelouch, Jean-Luc Godard, Francois Truffaut, Louis Malle, Roman Polanski lors d'une conférence de presse au Festival de Cannes en 1968.
Claude Lelouch, Jean-Luc Godard, Francois Truffaut, Louis Malle, Roman Polanski lors d'une conférence de presse au Festival de Cannes en 1968. Crédits : Gilbert TOURTE / Contributeur - Getty

En février 1968, François Truffaut est en première ligne dans ce qu'on appelle l'Affaire Langlois. Le directeur de la Cinémathèque française, institution qu'il a créée en 1936, est révoqué par André Malraux, alors ministre de la Culture du Général de Gaulle. 

Truffaut, comme de très nombreux cinéastes, est outré, sur le fond comme sur la forme. Tout en tournant son film Baisers Volés, avec Jean-Pierre Léaud et Claude Jade, Truffaut se mobilise chaque soir, participe à des manifestations place du Trocadéro. 

Avec cette « affaire Langlois » Truffaut défend en fait la cause du cinéma. La seule qui compte à ses yeux. Quelque temps plus tard, le 17 mai 1968, pendant que les événements secouent la France entière (grèves ouvrières, manifestations d'étudiants), Truffaut se rend au Festival de Cannes, aux côtés de Godard et de quelques autres, pour interrompre le festival.  

De nombreuses archives permettent de comprendre comment Truffaut défendit cette cause du cinéma à travers quelques épisodes historiques comme l'interdiction du film de Jacques Rivette :" La Religieuse", les manifestations de soutien à Langlois, les événements de Mai 68 à Cannes ou encore les États Généraux du cinéma français en mai-juin de cette même année. Avec les voix de Jacques Doniol-Valcroze, Jean-Luc Godard, Henri Langlois, Claude Chabrol, Alexandre Astruc, Jean Renoir, Jacques Rivette, Jean-Louis Bory, Robert Benayoun, Michel Polac, Jean-Pierre Léaud.

En seconde partie les archives font place à un débat sur le thème de l'engagement chez Truffaut, avec 5 invités : Claude de Givray (cinéaste et scénariste de Baisers Volés et Domicile conjugal), Jean Douchet (critique), Jean Narboni (critique et enseignant de cinéma), Carole Le Berre et Olivier Assayas (cinéaste).

Rediffusion de la grande traversée : François Truffaut de l'été 2008

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......