LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Los Angeles

Los Angeles, part d'ombre et de lumière

1h49

Parts d'ombre et de lumière dans la "ville des anges", une Grande traversée en deux étapes qui se font face.

Los Angeles
Los Angeles Crédits : Jean-Philippe Navarre

Rediffusion de Villes Mondes des 17 et 24 avril 2016

Escale 1 : Hollywood, zoom avant, zoom arrière…

Producteur : Michel Pomarède – réalisateur : Jean-Philippe Navarre – technicien : Benjamin Chauvin

Depuis 1923, les lettres Hollywood dominent la ville de Los Angeles. D’abord installées par un promoteur immobilier pour attirer de futurs acheteurs, elles symbolisent l’industrie du cinéma qui a démarré dans la ville dès 1910. Aujourd’hui, même si demeurent dans le quartier des studios importants, les sociétés de production se sont dispersées ailleurs dans la ville. Hollywood a donné aussi son nom à un célèbre boulevard qui rend hommage sur ses trottoirs étoilés aux grands noms du 7ème art. Un boulevard où le mythe voisine avec les vendeurs de souvenirs, la restauration rapide et les sosies qui hèlent les touristes… Mais le monde merveilleux d’Hollywood offre un tout autre visage en coulisses : il est majoritairement dominé par les réalisateurs blancs depuis des lustres, les femmes réalisatrices qui y sont très minoritaires ont lancé la fronde… Reste la nostalgie : arpenter Sunset Boulevard, pour mettre ses pas dans ceux de Billy Wilder. Entrer dans le petit cimetière de Westwood, pour rendre hommage à Natalie Wood, Dean Martin, Burt Lancaster ou Marilyn Monroe. Enfin, comme un joli pied de nez à Hollywood, pour célébrer les nouveautés du cinéma tricolore, rendez-vous au « Colcoa », le festival du film français, qui fête cette année sa vingtième édition... Action !

Avec :

François Truffart, le directeur du Colcoa, festival du film français, qui fête cette année sa vingtième édition, du 18 au 26 avril 2016
Anouchka Van Riel, productrice associée au Colcoa
Denis Freppel, photographe, auteur du livre Architectures de Los Angeles aux Editions Gourcuff-Gradenigo
Vincent Paul-Boncour, responsable de Carlotta Films
Giles Harrisson, paparazzi, propriétaire de l’agence London Entertainment Group
Randal Klaiser, réalisateur notamment de Grease
Catherine Hardwicke, réalisatrice, notamment de Twilight
Howard Rodman, scénariste et directeur de la Writers Guild of America
Diana Wright, responsable des media au Hollywood Sign Trust

Escale 2 : Los Angeles, anges ou démons ?

Los Angeles
Los Angeles Crédits : Henning Witzel - Unsplash

Oui, la traduction littérale de Los Angeles, c’est la "ville des anges" mais quid de sa part d’ombre ? Des ambiances de polar, de la violence de ses forces de l’ordre ? De ses coyotes qui descendent dans les beaux quartiers faire un sort aux toutous frisés ? Contrairement aux clichés qui recèlent une part de vérité, LA n’est pas qu’une ville conçue pour la voiture. Bien sûr, autoroutes et embouteillages sont le lot quotidien des Angelenos, les habitants de LA .Mais le vélo est de plus en plus populaire sans parler de la marche à pieds qui permet d’explorer la vie des quartiers. Hollywood et son centre de la scientologie réservé aux célébrités... Little Tokyo et son temple où brûle la flamme de la paix allumée à Hiroshima…Ou Downtown, par exemple. Il y a 10 ans, personne n’y allait. A part les amateurs de romans de Chandler qui marchaient sur les traces de Philip Marlowe. Il y a 5 ans, des musées et des restaurants ont ouvert. Aujourd’hui, c’est the place to be. Peu importe que ce soit dans ce quartier qu’ait été retrouvée morte le 15 janvier 1947, Elisabeth Short, plus connue par son surnom « Le Dalhia Noir ». C’est encore aujourd’hui, le fait divers le plus célèbre jamais résolu dans la ville. Il a marqué l’histoire, davantage en tous cas que la mort par balle policière le 1er mars 2015 d’un sans-domicile fixe dans Skid Row, une enclave pauvre du même quartier. Pendant ce temps, loin, plus loin sur Sunset Boulevard, au Château Marmont, les futurs anges déchus du cinéma boivent des cocktails en faisant des selfies…

Avec :

Richard Shave, guide et spécialiste de Raymond Chandler
Vincent Lamouroux, artiste plasticien, a recouvert de chaux le Bates Motel avec son intervention « Projection LA »
Susannah Tantemsapya, assistante de Vincent Lamouroux
David L. Ulin, écrivain, ancien journaliste du Los Angeles Times, parcourt LA depuis des années à pieds
Philippe Vergne, directeur du MOCA, Musée d’art contemporain de Los Angeles
Colette Miller, artiste de rue, auteure du projet des ailes d’anges
Jim Willock, illustrateur du roman graphique Inferno Los Angeles
_Naomi Hirahara, auteur du polar _La Malédiction d'un jardinier kibei
, Éditions de l'Aube

Merci à :

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......