LE DIRECT
Perspective

San Francisco, topographie d'un désir

1h52

Cap vers la côte Ouest des États-Unis, et San Francisco... Dressée sur une langue de terre, métaphore de son extraterritorialité, cernée par les eaux houleuses du Pacifique. Berceau d'utopies libertaires, cosmopolites et poétiques. San Francisco et ses quarante-trois collines, Babel multi-ethnique.

Perspective
Perspective Crédits : Guillaume Baldy

Rediffusion de Villes Mondes des 5 et 12 janvier 2014

ESCALE 1 : « SAN FRANCISCO, TOPOGRAPHIE D'UN DÉSIR »

Cap vers la côte Ouest des États-Unis , et San Francisco ... Dressée sur une langue de terre, métaphore de son extraterritorialité, cernée par les eaux houleuses du Pacifique . D'Ocean Beach à Market Street, de Mission District à Dogpatch, errance du centre vers la périphérie de la ville aux brumes mythiques, berceau d'utopies libertaires, cosmopolites et poétiques. San Francisco et ses quarante-trois collines, Babel multi-ethnique...

"Il y avait le Pacifique, quelques contreforts plus loin, bleu et immense, et au large une haute muraille de blancheur qui arrivait du légendaire champ de patates où les brouillards de Frisco prennent naissance. Encore une heure, et il s'écoulerait par la Porte d'Or pour draper de blanc la cité romantique et un jeune type prendrait sa fille par la main et remonterait lentement un long trottoir blanc avec une bouteille de Tokay dans sa poche. C'était ça, Frisco; et de belles femmes debout dans la blancheur des porches, attendant leurs types; et Coït Tower et l'Embarcadero et Market Street et les onzes collines grouillantes de gens."

Jack Kerouac

Documentaire d'Alexandre Breton

Réalisation ,Guillaume Baldy - Prise de son , Nicolas Mathias - Mixage , Bruno Martin

« San Francisco, extérieur/jour »

San Francisco, lieu de tous les (re-)commencements... Réminiscences de Jack London, Allen Ginsberg & Janis Joplin. La ville, qui fut le _pôle magnétique des nomades et voyageurs *_du monde entier, est aujourd'hui gâtée par un phénomène qui affecte toutes les grandes métropoles, la "gentrification". Times they are a-changin’ … Prise d’assaut dans les années 90 par les “dot.com boomers’’ de la Silicon Valley, la ville du Summer Of Love est progressivement réinvestie dans ses marges par des communautés d’artistes, designers, architectes, qui en réhabilitent les entrepôts et hangars désaffectés. Mais la bohème a un coût... Fin du rêve? « San Francisco, extérieur/jour : Conquêtes. »

Mission District, atelier d'artiste
Mission District, atelier d'artiste

Avec:

Michaël Henry Wilson, historien du cinéma américain
Michaël Palmer,poète
Cathy Simon, architecte
Stephen Etheredge , chef cuisinier & bluesman
Lev Bereznycky , architecte
Rigo 23 , peintre
Steven Miller , designer

Itinéraire : D'Ocean Beach au Ferry Building; de Market Street à Haight-Ashbury, en passant par Ashbury Heights, puis Mission Dolores, Mission District et Dogpatch.

Crédits musicaux :

City Lights , The Flamin' Groovies (Teenage Head , Kama Sutra, 1971)
Time , Ty Segall & White Fence (Hair , Drag City, 2012)
Blues traditionnel , par Stephen Etheredge.

Extraits de :

Holy , Allen Ginsberg & poème sonore de William Burroughs (archives INA)

Liens :

826 Valencia, http://826valencia.org/
City Lights Bookstore, http://citylights.com/
Michael Henry Wilson, http://michaelhenrywilson.com/
Lundberg Design, www. lundbergdesign. com/

San Francisco, depuis Twin Peaks
San Francisco, depuis Twin Peaks

ESCALE 2 : "SAN FRANCISCO, AU TRAVERS DES BRUMES" 

Villes-Mondes explore la libido artistique de San Francisco , et plonge dans la vie nocturne de cette "cité-monde" cosmopolite et créative , au bord du Pacifique...

«C'est étrange, mais chaque fois qu'une personne disparaît quelqu'un prétend l'avoir vue à San Francisco. Ce doit être une ville particulièrement délicieuse, qui possède les attraits de l'autre monde... »

Oscar Wilde

City Lights Bookstore à Chinatown, San Francisco
City Lights Bookstore à Chinatown, San Francisco Crédits : Nicolas Mathias - Radio France

« San Francisco, extérieur/nuit »

Le quartier-princeps de Mission District est un théâtre kitsch, interlope livré aux esprits des Morts et fanfares cajuns. C’est El Dia de los Muertos et les processions païennes qui assiègent la ville, gomment avec elles les distinctions de classes. Exorcisme joyeux, expiation collective. C’est la lune rousse aussi, et, du côté de Potrero Hill, les Blasted Canyons , formation cardinale de la scène rock indépendante, sont restés murés. Car San Francisco, après les psychédéliques sixties balancées entre Haight-Ashbury & Fillmore East, est récemment retournée pour longtemps au centre de la Carte du rock, avec ses prodiges Ty Segall, Thee Oh Sees, White Fence ou Mikal Cronin, que nous rencontrerons du côté de Chinatown ou de Hayes Valley . Un génie insolent de créativité qui rappelle l’inépuisable libido artistique de la ville , dont un quartier garde l’empreinte historique encore vive, un quartier qui fut le terrain des ruminations crépusculaires de Sam Spade, à l’époque où Billie Holiday se produisait au Black Hawk : Tenderloin . Quartier-palimpseste où s’effacent progressivement les histoires successives de la ville, son poumon fauve nocturne, ghetto bariolé en déshérence où cohabitent tout ce que le monde refuse de desperados , junkies, artistes et losers flamboyants. En son temps quartier des théâtres, cabarets, joints et bordels bon marché, Tenderloin tient envers et contre tout, avec, en son centre, ce digne Cadillac Hôtel et sa troupe de comédiens qui y enseigne l’art de résister en temps de détresse, avant que le géant Twitter n’y installe ses bureaux… « San Francisco, extérieur/nuit : Résistances »

Castro, détail théâtre, San Francisco
Castro, détail théâtre, San Francisco Crédits : Nicolas Mathias - Radio France

Intervenants :

Michaël Henry Wilson, historien du cinéma américain
Rigo 23, peintre
Joshua Mohr, écrivain
Stephen Etheredge, chef cuisinier & bluesman
Matt Jones, manager de Castle Face Records
Eric Bauer, ingénieur du son (The Bauer Mansion )
Tom DiMaria, directeur du Creative Growth Art Center
Kevin Bentley, écrivain
Geoffrey Grier, directeur du Recovery Theatre (Cadillac Hotel)
Pam Coates, comédienne au Recovery Theatre
Lev Bereznycky, architecte
Michaël Palmer, poète

Itinéraire : De Mission District à Mission Dolores, de Potrero Hill à Hayes Valley, de Tenderloin à Noe Valley.

Merci à l'Office du Tourisme de San Francisco, San Francisco Travel, et à l'Hôtel Orchard Gardens (Civic Center)

Crédits musicaux :

Dreamin', Twerps (Twerps , Chapter Music, 2011). Enregistrement live au Rickshaw Stop, le 2 novembre 2012.
Will We Be Scared? , Thee Oh Sees (Putrifiers II , In The Red, 2012)
Extraits de l'enregistrement de l’album MCII de Mikal Cronin au studio The Bauer Mansion (Chinatown).

Extraits de :

Wild Animals I Have Known (Polk Street Diaries & After) , Kevin Bentley

Liens : Joshua Mohr, Damascus , Two Dollar Radio, 2011 (http://www.joshuamohr.net/)
Kevin Bentley, Wild Animals I Have Known (Polk Street Diaries & After) , Green Candy Press, 2002
Mikal Cronin, MCII , Merge, 2013 (http://mikalcronin.bandcamp.com/)
Castle Face Records, http://www.castlefacerecords.com
Other Cinema, http://www.othercinema.com/
The Rickshaw Stop, http://www.rickshawstop.com/
Amoeba Music, http://www.amoeba.com/
Creative Growth Art Cenrter, http://creativegrowth.org
Recovery Theatre, http://sfrecoverytheatre.org

Merci à :

Farinaz Agharabi, Amoeba Music (Haight-Ashbury), Marie-Pascale Arnaudet, Craig Baldwin (Other Cinema), Olivier Barrot, Ruth Berson (SFMOMA), Ivan Bertoux & Denis Bisson (Consulat Général de France à San Francisco), Jello Biafra, Laurel Braitman, The Brick & Mortar (Mission Dolores), Jérôme Busutil (Uturn), CACTUS (KUSF in Exile ), Castle Face Records, The Castro Theater (Castro), Chrome, Francis F. Coppola, Marianne Costa, Peter Coyote (Stacey Mann & Elizabeth Ross, Wild Dog Productions), CUBA, Sandrine Denis, Tom DiMaria (Creative growth Art Centre), la Discothèque & la Documentation de Radio-France, John Dwyer (Thee Oh Sees), David Eggers & Vendela Vida (826 Valencia), Eléonore, The Elbo Room (Mission Dolores), Mark Ellinger, Lawrence Ferlinghetti, Flipper's Gourmet Burgers (Hayes Valley), Rob Forbes, Margaret Jenkins, Mitzi Johnson (Asphodel), Morag Kerr, Naomie Kremer, Greer McGettrick (The Mallard), Liz Lamere, Marie Losier, George Lucas, Raven Mahon (Grass Widow), Peter Maravelis (City Lights Bookstore), Greil Marcus, Nilus de Matran, Annie Maurette, The Mission Bar (Mission District), Modern Times Bookstore (Mission District), Jennifer Morla, Martin Muller, George Oppen, Sal Paradise, Piccino (Dogpatch), The Pirates Press, Tim Presley (White Fence), Jérôme Provençal, The Rickshaw Stop (Hayes Valley), Henry Rollins, James Sime (Isotope Comics Book Lounge), Jack Spicer, Ty Segall, Thee Parkside (Potrero Hill), Twerps, Patricia Unterman, The Vacation (Tenderloin); Vale Vale (Search & Destroy), William Vollmann, William Wiley.

Et enfin, à Sandrine Clauzure.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......