LE DIRECT

"Ne nous libérez pas, on s'en charge"

1h49

Vers un féminisme post-colonial.

Crédits : Favianna RODRIGUEZ

« Mon voile est éminemment féministe. »

Nargesse

« Etre afroféministe c'est dire que je n'ai pas à choisir entre mes différentes identités. »

Amandine

Conceptualisée en 1989 par l'universitaire féministe américaine Kimberlé Crenshaw, l'intersectionnalité étudie les formes de domination et de discrimination dans les liens qui se nouent entre elles. Kimberlé Crenshaw a entamé cette réflexion dans la lignée du courant du black feminism aux Etats Unis qui définit la domination de genre sans jamais l'isoler des autres rapports de pouvoir à commencer par le racisme ou le rapport de classe. Les féministes noires, dans les années soixante-dix, contestaient déjà publiquement le féminisme du mouvement de libération des femmes comme issu des classes moyennes supérieures, basé sur des privilèges de race et de classe. Elles les accusaient de parler pour les autres, et en leur nom.

En France, aujourd'hui, cette question fait débat entre féministes universalistes et féministes post-coloniales. Les unes défendent l'unité du féminisme, les autres la nécessité de prendre en compte la diversité des expériences face au sexisme.

En effet, depuis quelques années, une forte communauté de jeunes féministes afrodescendantes, noires ou maghrébines, s'est constitué sur Tweeter et Facebook. La plupart d'entres-elles créent aussi des collectifs, sont présentes dans les manifestations, se rencontrent, s'organisent. Toutes prônent un féminisme intersectionnel, interrogent le féminisme majoritaire et réinventent une lutte à leur image.

Alors, faut-il repenser le « Nous », de « nous les femmes » ? Quel serait le visage d'un féminisme intersectionnel, post-colonial en France ?

AVEC :

-Amandine, Many et Sharone, afroféministes
-Nargesse et Hawa, féministes musulmanes
-Le collectif Féministes contre le cyberharcèlement (sur Twitter @VsCyberH)
-Maboula Soumahoro,maître de conférence à l'université de Tours. Initiatrice du Black History Month en France.
-Caroline De Haas, militante féministe
-Christine le Doaré, juriste et militante féministe, ancienne présidente du centre LGBT Paris IDF et d'SOS Homophobie.
-Christine Delphy, sociologue, chercheuse au CNRS, cofondatrice de la revue Nouvelle Question Féministes.
-Hanane Karimi, sociologue,doctorante, enseignante à l'université de Strasbourg. Fondatrice du collectif Femmes dans la mosquée

Texte d'introduction :
Audre Lorde
Sister Outsider, 1984

MUSIQUE :

-Slams d’Awa N'dongo

-Ain’t got no, I got life Rosemary Standley / Album Queen of hearts

Crédits : Mélanie CERVANTES

BIBLIOGRAPHIE :

-Sister Outsider
Audrey Lorde
Editions Mamamélis

-Ne suis-je pas une femme ?
Bell Hooks
Cambourakis

-Classer, dominer
Qui sont les autres ?

Christine Delphy
La Fabrique

-Femmes, race et classe
Angela Davis
Des femmes

-Black Feminism
Elsa Dorlin
Bibliothèque du féminisme

-La matrice de la race
Elsa Dorlin
La découverte

-Une universalisme si particulier
Christine Delphy
Syllepses

-Discriminations classe/genre/race
Fatima Ouassak
IFAR

LIENS :

-Le collectif afroféministe Mwassi
-Vidéo de la table ronde au CNRS, « Féminismes et critique post-coloniales »
-Les vigilantes
-Le collectif féministe pour l'égalité
-Femmes en lutte 93
-8 mars pour toutes

Illustrations : La Rage

POUR PROLONGER L'ECOUTE :

Sur les docks : les féministes islamiques :

Écouter
53 min
Sur les docks - Les féministes islamiques

-Nasawiyat 2015 :

Rencontre avec Shayma et Fatima :

Écouter
29 min
Rencontre avec Shayma et Fatima, deux militantes féministes bien différentes

Première rencontre avec le collectif féministe de Seine Saint Denis, "Femmes en lutte 93" :

Écouter
28 min
Première rencontre avec le collectif féministe de Seine Saint Denis, "Femmes en lutte 93"

-Nasawiyat 2014 :

Maroc : témoigner

Écouter
29 min
Maroc : témoigner
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......