LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait d'Anna Akhmatova (1889-1966)

Naissance d’une légende

52 min

Geneviève Brisac nous conte l'histoire d'une femme passionnée et d'une écrivaine immense, qui vécut à travers les guerres, la Révolution et la grande Terreur stalinienne : Anna Akhmatova.

Portrait d'Anna Akhmatova (1889-1966)
Portrait d'Anna Akhmatova (1889-1966) Crédits : Heritage Images - Getty

Anna Akhmatova. Cinq syllabes, cinq A.

Anna Andreïevna Akhmatova, un triple A, une incantation, un monogramme. Un masque hiératique et souple à la fois. Akhmatova, écrit Marina Tsvetaeva, après leur non-rencontre, en 1916, ton nom n'est qu'un long soupir !

Un coup de génie, soupire le poète Iossip Brodski, un coup de génie sonore. Facile à retenir, comme un slogan avec ce akh ! conquérant et doux pourtant. Pourtant comme elle va être oubliée, calomniée, niée !

Son nom, c’est son premier geste poétique et le début aussi de la fabrication d’un personnage tout de noblesse et de sobriété, et de mystères, face à une langue malade, pleine de mots interdits, de mots cryptés, de silences. 

Anna Andreïevna Gorenko est donc née le 24 juin 1889 à Bolchoi Fontan, la Grande Fontaine, près d’Odessa, en Ukraine, au bord de la Mer Noire. C’est, dit-elle, l’année où surgit la Tour Eiffel, symbole de la modernité chantée par Guillaume Apollinaire. Elle ressemble à une petite tour Eiffel, d'ailleurs, avec sa minuscule tête.  

Portrait d'Anna Akhmatova peint par Nathan Altman en 1914 (Musée russe de Saint-Pétersbourg)
Portrait d'Anna Akhmatova peint par Nathan Altman en 1914 (Musée russe de Saint-Pétersbourg) Crédits : Via Wikimedia Commons

1889 :  c'est aussi l’année de la naissance de Charlie Chaplin et d'Adolf Hitler, de TS Eliot. Chaplin le génie absolu, Hitler, le mal absolu, Eliot le poète : que de signes rassemblés. C’était, ajoute-t-elle, le centenaire de la prise de la Bastille, emblème universel de la conquête de la liberté.

Dans ce premier épisode, nous la voyons faire ses premiers pas de poète, se révolter contre son père, vivre une vie de sauvageonne aux bords de la Mer Noire,  écrire ses premiers poèmes, lire les Grecs, et Pouchkine, étudier le droit à Tsarkoie Selo, épouser le poète Nicolas Goumiliev, devenir en très peu de temps célèbre et malheureuse.

En très peu de temps : traverser les années folles et la révolution de 1905.

Rencontrer Modigliani à Paris. Une rencontre ravissante dont elle a fait un texte inoubliable.

Ecrire.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......