LE DIRECT
Tupelo : lieu de naissance d'Elvis

Les origines

1h48

De sa naissance dans le Mississippi jusqu'au triomphe à Memphis, Tennessee, suivons les premiers pas de celui qui, enfant, rêvait déjà de musique en chantant du gospel.

Tupelo : lieu de naissance d'Elvis
Tupelo : lieu de naissance d'Elvis Crédits : Gilles Mardirossian

L'Enfance à Tupelo (1935-1948)

Né à Tupelo dans le Mississippi, Elvis est le fils de Gladys et Vernon Presley. Sa mère à qui il voue un véritable amour fusionnel, est le vrai pivot de la famille. Une famille pauvre, qui vit parfois avec des bons alimentaires. Le père, Vernon a mauvaise réputation surtout depuis qu’il a été condamné à 3 ans de prison en 1938 pour falsification d’un chèque de 40 dollars. Elvis, écolier timide, rêve de musique, surtout de gospels qu’il chante dans les églises noires. En 1948, Elvis a 13 ans, il s’installe à l’arrière de la voiture paternelle où s’entassent les cartons du déménagement. Direction : Memphis, Tennessee. Cela fait deux ans qu’il a une guitare. Un destin l’attend…

Extraits de la biographie en deux tomes de Peter Guralnick, Last train to Memphis et Careless Love, publiés au Castor Astral.

Down by the riverside (les origines d'Elvis)

Pour le musicologue Robert Gordon, comme pour l’auteur Michael Bertrand, l’histoire d’Elvis et la création du rock sont indissociables d’une analyse du contexte racial de l’après-guerre dans le sud des Etats-Unis. Un sud qui a fondé sa richesse sur l’exploitation de la main d’œuvre noire dans les champs de coton. Mais si les populations ne se mélangeaient pas dans les rues, elles se retrouvaient des affinités grâce aux programmes musicaux des radios locales… Memphis est le lieu de cristallisation de cette histoire. La bourgeoisie blanche, pétrie de religiosité et de préjugés a détesté l’ascension fulgurante du jeune Presley qui affectionnait les gospels noirs. A Tupelo, Roy Turner, raconte la même histoire de condescendance de la part des habitants nés du « bon côté de la route ». Des sentiments qui se sont transformés en ferveur teintée d’intérêt mercantile en 1977 à la mort de l’enfant du pays. Elvis est désormais fêté, comme il se doit en grandes pompes par des hordes de touristes en janvier pour l’anniversaire de sa naissance , comme en août pour son décès. Peu importe que l’histoire officielle ait enjolivé la vie d’Elvis, l’argent n’a pas d’odeur…

Avec :

> Robert Gordon, auteur de It came from Memphis

> Michael Bertrand, auteur de Race, rock and Elvis

> Ron Wynn, critique musical

> Roy Turner, historien local à Tupelo

> Mike Mac Carthy, cinéaste underground

Rediffusion des émissions du 5 août 2013

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......