LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Louis-Ferdinand Céline, vers 1930

Une double vie

1h49

Médecin le jour, écrivain la nuit, Céline ausculte les corps et travaille la matière des mots.

Louis-Ferdinand Céline, vers 1930
Louis-Ferdinand Céline, vers 1930 Crédits : Collection Louis-Ferdinand Céline/IMEC

Une série documentaire produite par Christine Lecerf et réalisée par Franck Lilin

Etudiant en médecine, Céline découvre les travaux de Philippe Ignace Semmelweis, l'inventeur non reconnu de l'asepsie. S'identifiant à cette figure tragique, il lui consacre une thèse, qui s'apparente à un véritable récit. Il pratique la médecine moins comme une thérapie que comme une vocation, dans l'empathie avec le patient, conscient de son impuissance à vaincre la mort.

Céline a l'œil du médecin, il regarde les choses vraiment. Yves Buin, médecin 

Écouter
1 min
Marie-Hélène Lafon parle du style de Louis-Ferdinand Céline

A la fin des années 20, Céline habite au cœur de Montmartre. Médecin le jour et écrivain la nuit, il mène une double vie. Entre les soins au dispensaire et le travail acharné sur ses manuscrits, Céline profite de la vie parisienne entouré de ses amis, Henri Mahé, Gen Paul, Marcel Brochard. Il s'est pris de passion  pour une magnifique danseuse américaine, Elisabeth Craig, dont il fera la dédicataire du Voyage au bout de la nuit

Cours de danse
Cours de danse Crédits : Getty

La passion de Céline pour les corps ne s’arrête pas à la médecine. La danse, le mouvement des corps des femmes le fascine et donne un élan à son écriture. 

Il n’y a rien de plus important pour Céline que le corps humain qui danse en musique. François Gibault, biographe de Céline.

Textes lus :

Louis-Ferdinand Céline, Semmelweis, Gallimard, 1999

Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, Pléiade, Gallimard, 1981 

Louis-Ferdinand Céline, Mort à Crédit, Pléiade, Gallimard, 1981 

Emile Brami, Faire danser les alligators sur la flûte de Pan, d'après la correspondance de L-F Céline, 2011 

Voix :

Stanislas de la Tousche 

Denis Lavant 

Archives : 

Entretien de Céline avec Robert Sadoul, Ina, 1955 

Marcel Brochard, Ina, 1969 

Gen Paul, Ina, 1969 

Générique : 

Ross Bolleter, Secret Sandhills And Satellites 

Musique :  

Eliane Radigue, Pour Charles Curtis, Naldjorlak

Louis-Ferdinand Céline, A nœud coulant

Prise de son : Georges Tho

Mixage : Alain Joubert

Documentation : Maria Contreras

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......