LE DIRECT
Buste de Virginia Woolf dans le jardin de Monk's House, sa demeure dans le Sussex.

Après la mort, la vie : tomber du ciel

1h49

Virginia Woolf, papillon de nuit voletant autour de la lumière, s'en rapprochant au fil des dernières pages de son journal. Elle vacille, virevolte, se rattrape, continue à écrire son dernier livre “Entre les actes”, jusqu'au bout.

Buste de Virginia Woolf dans le jardin de Monk's House, sa demeure dans le Sussex.
Buste de Virginia Woolf dans le jardin de Monk's House, sa demeure dans le Sussex. Crédits : Mélissa Foust - Radio France

Invaincue, indomptable, c'est contre toi ô mort que je m'élance" Virginia Woolf, Les Vagues 1931. Virginia Woolf

Virginia Woolf (1882 - 1941) née à Londres, considérée comme l'une des plus grandes romancières du XXe siècle.
Virginia Woolf (1882 - 1941) née à Londres, considérée comme l'une des plus grandes romancières du XXe siècle. Crédits : Photo by Hulton Archive - Getty

On a retrouvé le corps de Virginia trois semaines après ce 28 mars 1941. Non loin de là où elle était entrée dans l’eau, les poches pleines de gros cailloux.

On a célébré ses funérailles le 21 avril 1941.

Leonard, son mari, est retombé amoureux peu de temps après. Il a vécu le reste de sa vie avec sa nouvelle compagne, Trekkie Parsons.

Leonard Sidney Woolf (1880-1969) à Monk's House, Rodmell, East Sussex, circa 1950.
Leonard Sidney Woolf (1880-1969) à Monk's House, Rodmell, East Sussex, circa 1950. Crédits : Hulton Archive - Getty

Il est mort le 14 août 1969 et repose depuis dans les jardins de Monk’s house, auprès de Virginia. 

Buste de Léonard Woolf à Monk's House dans le Sussex "Je crois profondément en deux règles. La justice et la miséricorde. Il me semble que ce sont les fondations de toute vie et société civilisées [...]"
Buste de Léonard Woolf à Monk's House dans le Sussex "Je crois profondément en deux règles. La justice et la miséricorde. Il me semble que ce sont les fondations de toute vie et société civilisées [...]" Crédits : Mélissa Foust

La vie est un rêve, c'est le réveil qui nous tue. Virginia Woolf, Orlando

Vanessa, sa sœur, a continué à vivre à Charleston Farm House avec Duncan Grant et les fiancés de ce dernier. Elle est morte en 1961. Sa chaussure est restée en l’air dans le tableau de Duncan Grant.

Tableau de Duncan Grant représentant Vanessa Bell peignant
Tableau de Duncan Grant représentant Vanessa Bell peignant Crédits : Charleston Farm House

Et Duncan a continué à vivre à la ferme. Il est mort en 1978. Un très vieux monsieur qui venait de fêter son 93eme anniversaire.

Duncan Grant, peintre et membre du groupe de Bloomsbury  (1885 - 1978), vers 1955.
Duncan Grant, peintre et membre du groupe de Bloomsbury (1885 - 1978), vers 1955. Crédits : Photo by Tony Evans - Getty

Une page venait de se tourner dans le siècle.

Aurait-on pu soigner la dépression de Virginia ? 

Stella Harrison, Nicolas Pierre Boileau, Pierre Naveau, Michèle Rivoire, Monique Harlin, Sophie Marret, Jacques Aubert, Luc Garcia et Ginette Michaux.
Stella Harrison, Nicolas Pierre Boileau, Pierre Naveau, Michèle Rivoire, Monique Harlin, Sophie Marret, Jacques Aubert, Luc Garcia et Ginette Michaux. Crédits : Virginia Woolf, L'écriture, refuge contre la folie, éditions Michèle

Alix Strachey, qui a connu les Woolf, pensait qu’une psychanalyse était trop risquée. Son mari, James Strachey, aurait aimé qu’elle essaye. 

Merci au duo Natyotcassan, inspiré par Virginia Woolf, qui nous a fait le plaisir d'enregistrer un live spécial pour nos auditeurs. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants :

Allison Pritchard - Directrice des opérations à Monk’s House la maison des Woolf dans le Sussex

Stella Harrison - Psychologue

Nicolas Boileau - Auteur et maître de conférence

Nathalie Yot & Denis Cassan - Performances Woolfiennes

Voix :
Avec Elodie Huber dans le rôle de Virginia Woolf
et les voix d'Emilie Blon-Metzinger et Sophie Barjac

Prise de son :
Allison Ascrizzi
Julien Doumenc
Bernard Lagnel
Laurent Macchietti
Christophe Papon

Mixage : Alain Joubert 

Archives Ina : Gwen Michel

Attachée d'émission et traductions : Mélissa Foust

Production : Simonetta Greggio 

Réalisation : Julie Beressi

Bibliographie : 

Susan Sellers, Vanessa et Virginia, éd. Autrement

Vita Sackville-West, l'Héritier, éd. Autrement

Virginia Woolf, Journal Intégral, éd. Stock

Virginia Woolf, La Fascination de l'étang, Station Balnéaire, flux, reflux, éd. Seuil

Emmanuelle Favier, Virginia, Albin Michel

Virginia Woolf, L'écriture, refuge contre la folie, éditions Michèle 

Virginia Woolf, Londres (Traduction Chloé Thomas et René de Ceccatty), éd. Rivages

Remerciements :  Monk's House, Natyotcassan

Cet épisode conclut la Grande Traversée des Apparences dédiée à Virginia Woolf, merci de nous avoir suivi, nous vous souhaitons un bel été Woolfien. 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......