LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Benjamin Constant et Marceline Desbordes-Valmore

59 min

Cette semaine, nous allons explorer les univers littéraires-romanesques, poétiques-de quelques écrivains du 19ème siècle.

Le 19ème siècle, comme il se doit, commence au 18ème ! Et donc avec Benjamin Constant, dont nous avons tous lu Adolphe , éventuellement Le cahier rouge , peut-être Cécile , mais sans doute pas, avouons-le à voix basse, son grand ouvrage en 7 volumes sur la religion ! Nous parlerons donc d’amour « Nous parlions d’amour de peur de nous parler d’autre chose ». Qui écrivait cela ? Germaine de Staël ou Benjamin Constant ?

> Benjamin Constant , par René Lalou, conférence donnée dans le cadre de l’Université des annales, première diffusion sur la chaîne nationale le 21 novembre 1955

Germaine de Staël a-t-elle beaucoup souffert d’amour-donc a-t-elle beaucoup pleuré ? Là n’est plus la question : place à Marceline Desbordes-Valmore fut une grande pleureuse après avoir commencé par être très gaie (l’un n’empêche peut-être pas l’autre) si l’on en croit Raymond Escholier , qui consacrait une conférence à cette poétesse que le livre rebutait dans ses premières années, qui connaissait bien le parler populaire de Douai, qui fut comédienne, cantatrice, une femme qui ne badinait pas avec l’amour, à qui l’on conseilla d’écrire pour « se soigner » !

> Marceline Desbordes-Valmore et sa postérité , par Raymond Escholier, première diffusion sur la chaîne nationale le 12 octobre 1959

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......