LE DIRECT

"Le Roman féminin de Marie de France à Nathalie Sarraute" et "Le Sentiment de l'amour en l'an 2000"

59 min

Pour commencer « Le roman féminin, de Marie de France à Nathalie Sarraute ». Nous étions en 1961, la duchesse Edmée de la Rochefoucauld donnait une conférence sous ce titre, dans le cadre de l’université des annales. Qui dit roman, selon elle, dit « histoires d’amour ».Quel avenir, pour le roman, après 9 siècles ? Il semble se fourvoyer dans deux voies : « l’érotisme et l’objectivisme maniéré. »

Il sera question de Mademoiselle de Scudéry, de Madame de La Fayette, de George Sand, de Colette, de Françoise Sagan-mais aussi d’auteurs masculins, tels Julien Green, Claude Simon, Alain Robbe-Grillet… , et aussi des prix littéraires dont les jurées sont des femmes ! Alors, roman masculin et roman féminin-y a-t-il, y avait-il une différence- en 1961, rappelons-le ? Réponse très vite.

Et après ce vaste tour d’horizon , une question se posera, pour clore cette série –elle se posait en 1953, c’est André Maurois qui en imaginait alors les réponses-et vous pourrez dire, vous, si oui ou non il avait raison : quel sera le sentiment de l’amour en l’an…2000 !

> Le roman féminin, de Marie de France à Nathalie Sarraute , par Edmée de la Rochefoucauld, première diffusion sur France 3 nationale le 25 septembre 1961.

Les romans racontent l’amour, disait en substance Edmée de la Rochefoucauld à l’instant. L’amour ? C’est le sujet de la conférence qui vient, et plus précisément : Le sentiment de l’amour en l’an 2000 !

Certes, nous autres auditeurs de l’an 2013, aurions notre mot à dire sur un tel sujet : les prévisions étant, comme nul ne l’ignore, plus commodes a posteriori. Mais de quoi s’agit-il, réellement, pour le conférencier, André Maurois ? Il l’avouera bien vite : le titre de sa « causerie » est mensonger ! Comment extrapoler ? Et puis, de quel amour était-il question : de l’amour dans la littérature, de l’amour via la littérature ?

La première conférence de cette série, il y a 5 semaines, était « Huit siècles de littérature française » celui d’André Maurois pourrait-il être « Huit siècles d’amour chez la femme » ?

Que dire, en 1953 (il y a donc 60 ans) sur l’amour en l’an 2000 (47 ans plus tard) ? Le mieux était de se livrer à une excellente et humoristique rétrospective, puis d’envisager les nouveaux facteurs possibles (scientifiques, économiques)… « Osons penser qu’en l’an 2000, on saura comprendre nos espoirs et nos désespoirs » disait André Maurois. A vous de juger !

> Le sentiment de l’amour en l’an 2000 , par André Maurois, première diffusion sur la chaîne nationale le 16 juin 1953

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......