LE DIRECT
Alain Badiou
Épisode 2 :

"Le cœur de la question philosophique c'est quand même la question du sujet"

44 min
À retrouver dans l'émission

2013 |Deuxième temps d'une semaine de "Hors-champs" consacrée au philosophe Alain Badiou qui nous explique à quoi sert la philosophie dans la vie de chacun, justifie sa position de maître en philosophie et revient sur son engagement maoïste.

Alain Badiou à l'Institut français d'Athènes le 5 mai 2016.
Alain Badiou à l'Institut français d'Athènes le 5 mai 2016. Crédits : Wassilios Aswestopoulos / NurPhoto - AFP

Dans ce deuxième entretien de "Hors-champs", Alain Badiou raconte comment sa rencontre avec l'œuvre de Jean-Paul Sartre fut "foudroyante" . Il y a trouvé "la conviction qu'il fallait une théorie du sujet". Sur le rôle de la philosophie, voilà ce qu'Alain Badiou en dit :

Le sac noir c'est ce que nous impose l’existence comme bagage, c'est à la fois l'absence de lumière, le côté obscur et en même temps imposé du monde et c’est aussi que la traversée de l'existence est toujours encombrée de bagages. Et donc, je dirais que la philosophie elle est faite d'une part pour éclaircir le noir du monde et elle faite aussi pour alléger nos bagages de manière à ce que nous puissions être à la fois plus rapides, plus prompts et plus éclairés dans le monde tel qu'il est.

Il poursuit son idée que la philosophie ne sert pas à trouver un idéal à l'extérieur des gens mais à "se mettre debout, un peu... autant que c'est possible", ce serait en quelque sorte " la possibilité d'une existence digne de ce nom."

Alain Badiou dit avoir hérité, de son père, la passion des mathématiques mais "pendant longtemps [il] ne savait pas trop quoi en faire." Comme cet héritage ne s'intégrait pas dans la philosophie sartrienne, il en a donc déduit :

Je pense qu'une partie de mon itinéraire philosophique a été de trouver les moyens de fusionner les deux finalement, c'est-à-dire de construire en fin de compte une théorie du sujet et aussi une théorie de l'émancipation qui intègrent la tradition de la pensée mathématique. [...] Comment peut-on non pas du tout opposer mais nouer une sorte de rationalisme fondamental dont la mathématique est l'appui et quelque chose qui est tourné du côté de la philosophie de l'existence ?

Sur la question de savoir comment la philosophie s'adresse aux gens, Alain Badiou considère que la philosophie "ne peut pas se passer d'une certaine forme de transfert, elle est dans la figure du maître". La philosophie chercher à transmettre "des manières de penser" pas un savoir académique. Il regrette que la philosophie actuellement se "spécialise" et "s'historicise", c'est le danger d'une philosophie "académique". A l'inverse justement, le maître apporte "une traversée intellectuelle, mentale et conceptuelle qui vise à transmettre une manière de penser."

Alors gourou ? Je dirais simplement ceci, quoi que je fasse de l'intérieur de la figure du maître, j'essaie pour tout ce que je propose de l'argumenter. Ce n'est jamais dans un effet d'autorité que je le délivre, j'essaie toujours de poser la question et de l'argumenter. Ça je pense que c'est quand même une espèce d'impératif de la philosophie.

Il revient sur mai 68 et son engagement politique maoïste pendant une dizaine d'années, période pendant la quelle il reconnaît que sa pensée philosophique "était suturée, trop suturée à la politique". Il a fini par revenir à la philosophie mais "en la délivrant d'une espèce de tyrannie de la politique tout de même". Il considère malgré tout cette expérience comme "tout à fait majeure, tout à fait fondamentale" :

C'est une époque au fond qui dure une dizaine d’années, pas plus, entre 68 et 78 mais dans cette période là nous étions réellement hors de notre existence ordinaire. La vie concrète était complètement différente, nous allions dans d'autres lieux, nous faisions des réunions dans des endroits invraisemblables, nous connaissions des gens que nous n'aurions jamais connus autrement. Et donc tout ça s’est incorporé à ma propre existence.

Pour clore cet entretien, Alain Badiou affirme ne pas vouloir "rentrer dans le consensus dominant" car toute "conviction politique alternative" à laquelle il aspire se doit d'être autonome dans sa pensée.

Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France

Intervenants
  • Philosophe, dramaturge, professeur émérite à l'Ecole Normale Supérieure

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......