LE DIRECT
Ariane Mnouchkine
Épisode 1 :

"Strehler, c'était comme la statue du théâtre lui-même"

44 min
À retrouver dans l'émission

Première d'une série de quatre émissions en compagnie d'Ariane Mnouchkine, metteur en scène, fondatrice et directrice du Théâtre du Soleil. Un entretien consacré à ses débuts dans le monde du théâtre et à l'idée de transmission au coeur de son travail.

Ariane Mnouchkine, co-fondatrice du Théâtre du Soleil en 2015
Ariane Mnouchkine, co-fondatrice du Théâtre du Soleil en 2015 Crédits : Priyanka Parashar/Mint - Getty

C'est dans son "lieu de travail, de vie" , la Cartoucherie, qu'Ariane Mnouchkine reçoit. Plus précisément dans la bibliothèque , surnommée "le temple", qui lui sert aussi de refuge… "Même dans une bibliothèque pas très grande, il y a virtuellement tous les trésors du monde" . A titre personnel, Robinson, le Capitaine Fracasse, Victor Hugo… furent ses premières lectures marquantes. Elle raconte son enfance , pendant la Seconde Guerre Mondiale. "Les traumatismes se sont abattus sur la partie adulte de la famille, pas sur moi. J'ai eu de la chance…" 

Le théâtre du Soleil a eu la chance de bénéficier de l'esprit de la Libération : "On croyait en nous, on nous attendait…" Ariane Mnouchkine aimerait qu'il en soit de même pour la jeunesse actuelle.

De Shakespeare à Giorgio Strehler

Son père , le producteur Alexandre Mnouchkine, était inquiet à l'idée de la voir faire du théâtre :"Les artistes ont peur de ce monde pour leurs enfants. Malgré tout il m'a énormément aidée…"  Il la pousse à partir pour Oxford  : "Un des plus beaux cadeaux qu'il m'ait fait" . C'est là, en faisant du théâtre universitaire avec Ken Loach, qu'elle comprend qu'elle veut en vivre. "Je l'ai su un jour, comme ça, pendant une répétition de Coriolan. Le coup de foudre…" Un autre moment marquant : Arlequin, serviteur de deux maîtres de Giorgio Strehler. "C'était comme la statue du théâtre lui-même…". 

Ariane Mnouchkine évoque aussi sa vision du concept de maître. "Un maître c'est celui qui veut, au fond, que son élève le quitte (…) Un chef de troupe ne veut pas qu'on le quitte (…) Si je pouvais garder tout le monde, je garderais tout le monde…" "Ce moment de répétition où tout est possible, où on peut être autre, créer un monde…" 

Jeunesse

"On ne parle pas à la jeunesse de sa responsabilité, de toute la part qui lui revient, de tout ce qu'elle a à faire , on ne lui raconte que ce qu'elle a à subir (…) Le venin du désenchantement et donc de l'égoïsme individualiste (…) est un mensonge…" "Nous devons recommencer à éduquer nos enfants au courage et à la confiance . On se trompe beaucoup plus souvent quand on ne pas fait confiance que quand on fait confiance…" "L'essence même du théâtre c'est la poésie faite chair (…) C'est aussi le mystère (…) Le théâtre peut, doit souvent raconter des choses abominables…" 

Quand elle reçoit des jeunes, elle attend de l'émotion. "Qu'ils sachent que cela leur appartient. Qu'ils ont en eux cette beauté, même si cela va s'exprimer différemment dans leur vie…" 

Ariane Mnouchkine aimerait toucher tout le monde, dans la tradition de Jean Vilar. "Quand j'ouvre la porte le soir, j'ai la même émotion de les voir arriver…" 

Et c'est sur l'importance des notions d'éducation, sur l'idée d'"égalité d'expression" , et sur le rôle de la lecture que se termine ce premier entretien…

Intervenants
  • metteuse en scène, réalisatrice et scénariste, fondatrice du Théâtre du Soleil
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......