LE DIRECT
Bernard Lavilliers

Bernard Lavilliers

44 min
À retrouver dans l'émission

Laure Adler part à la rencontre de Bernard Lavillier. Parolier engagé, cet artiste originaire de Saint-Etienne dévoile son parcours.

Bernard Lavilliers
Bernard Lavilliers Crédits : Maxppp

L’auteur d’ « Idées noires » ne s’est pas toujours fait appeler Lavillier : « Non ce n’est pas mon nom. Finalement je me suis mis au monde de cette manière. (…) Mon vrai nom c’est Bernard Oulion. (…) J’avais apprécié le fait de trouver un nom pour partir dans l’aventure de l’écriture de chansons. »

La nuit tombe. Bernard Lavilliers boit un café. « Je n’aime pas beaucoup dormir, d’abord la nuit m’inspire plus. (…) Pourquoi je ne sais pas, il y a une sorte d’intimité, (…) on a l’impression de rallonger la nuit. L’idée de gagner du temps est complètement ridicule, c’est toujours le temps qui gagne. »

Le chanteur évoque son père et lorsqu’il travaillait à l’usine de seize à dix-huit ans « Je travaillais à l’usine avec lui, j’ai vu deux pères, celui de la maison et celui de l’usine, une énorme usine où il y avait sept mille ouvriers. (…) Donc j’ai appris un métier manuel, tourneur sur métaux (…) Ca m’a appris beaucoup de choses. La valeur du travail par exemple.»

Il se rappelle aussi son passage en maison d’arrêt, « juste avant l’usine d’ailleurs. L’un expliquant l’autre, bien sûr » et sa découverte d’une certaine poésie, « J’y y ai appris des poèmes anarchistes (…) parce qu’il y avait un éducateur qui était une espèce d’anarchiste féru de poésie, (…) et tout ça m’est revenu par la suite, quand j’ai commencé à travailler dans les chansons»…

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......