LE DIRECT
François Weyergans

François Weyergans : "Avoir du mal à écrire, c'est important"

45 min
À retrouver dans l'émission

Pour ce nouvel épisode de Hors-champs, la productrice Laure Adler reçoit l'écrivain et académicien François Weyergans, écrivain. Il se confie sur son oeuvre, ses techniques d'écriture, son rapport à la littérature et au cinéma.

François Weyergans
François Weyergans Crédits : Frederic SOULOY - Getty

Il est l'unique romancier à avoir obtenu à la fois le prix Renaudot pour La Démence du boxeur, et le prix Goncourt pour Trois jours chez ma mère. Fils de l'écrivain belge Franz Weyergans qui lui avait inculqué l'altruisme et l'effort, François Weyergans brille par sa carrière sans être un auteur prolifique. Dans son oeuvre, on retrouve toujours les mêmes obsessions qui font sa signature, comme l'art des digressions, l'humour cinglant, l'obsession des femmes et le cinéma. 

Dans le livre Je suis écrivain, François Weyergans imagine le destin de Marc Strauss, un écrivain qui apparaît un peu comme le double de l'auteur. Voici comment François Weyergans parle de son personnage : 

Son nouveau livre sera bientôt en librairie  Il met du temps à écrire, il faut dire qu'il passe plus de temps à se promener qu'à rédiger. S'il ne se promenait pas, comment ferait-il pour renouveler son stock d'idées ? Le roman de lui qu'il préfère sera toujours le prochain. Je suis écrivain. François Weyergans

Avoir du mal à écrire, c'est important, cela veut dire qu'on s'intéresse à ce qu'on fait. Quand on publie des livres, ce qui compte c'est dire des choses qui n'ont pas encore été dites. François Weyergans

C'est agréable de se lever le matin en sachant qu'on a un livre à écrire, ça occupe. (...) Des gens se lèvent le matin pour aller travailler, moi j'ai un livre à écrire. C'est rassurant. François Weyergans

J'ai des films, de la télévision, mais la prose française est l'une des plus difficiles à manipuler. Elle est pleine de sonorités qu'il faut éviter, il faut rester simple et modeste, et il n'y a rien de plus difficile. 

Diplômé de l'Institut des hautes études cinématographiques, François Weyergans a débuté sa carrière professionnelle en collaborant en tant que critique pour Les Cahiers du cinéma au début des années 1960. Grand admirateur de l'oeuvre de Robert Bresson et de Jean-Luc Godard, Weyergans a réalisé plusieurs films, dont un documentaire intitulé Béjart, en hommage au danseur et chorégraphe dont il était très proche. Son oeuvre littéraire procède d'ailleurs de l'écriture cinématographique : 

J'ai passé beaucoup de temps dans les ciné-clubs. Grâce au cinéma, j'ai appris à monter, et mes livres sont montés. J'écris et je regarde comment je vais monter mes scènes, je calcule si je vais mettre telle scène maintenant ou plus tard. François Weyergans

Le romancier est comme le scénariste : il faut qu'il écrive. Il faut qu'il y ait un récit et que cela fasse plaisir. François Weyergans

Le cinéma est plutôt un excitant et s'adresse au système nerveux alors que la littérature s'adresse au système plus complexe du cerveau. Le cinéma est plus proche du café, et la littérature serait plus proche de la peinture ou de la musique. François Weyergans

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......