LE DIRECT

Gilbert and George

45 min
À retrouver dans l'émission

Laure Adler s'entretient avec les artistes plasticiens Gilbert and George

Gilbert l'italien, George le britannique. "Nous n'avons jamais envisagé la création de manière séparée" A leurs débuts, lorsqu'ils étaient des"artistes bébés" , "rien de normal" ne leur était permis. C'est alors qu'ils font "la plus grande découverte" de leur vie : "nous étions le centre de notre art, la sculpture vivante ..." "Le seul intéret de la forme artistique est de se mettre au service de la signification ". Ils commencent un art d'exploration des sentiments , de l'aujourd'hui ; relient bigoterie et progressisme, lancent un slogan : "l'art pour tous" . Leurs oeuvres forment "les lendemains" , rejettent à la fois la normalité et l'étrangeté gratuite, définissent l'art comme "l'amitié qui se forge entre l'image et le spectateur ". "Nous avons consacré notre vie au spectateur plutôt qu'à l'art lui-même". L'homme doit "se repenser chaque jour". Les deux artistes évoquent leur travail sur la religion , la sexualité, l'argent... "Nous recherchons un cri vers les cieux". "Il faut dire la vérité, faire honte au diable". Ils s'expriment sur la télévision, l'amour -"une force fondamentale"- , leur rapport aux critiques, le monde actuel, l'homophobie... "Nos images explorent l'idée de la crainte et de l'angoisse" , créent aussi des images d'utopies , comme dans leur prochain travail...Leur plus grand privilège : faire leur travail "sans ingérence". "Le dieu pour nous, c'est notre voisin..." Ils évoquent encore leur rapport aux formes artistiques, à l'image, à la caméra : "c'est ainsi qu'on peut s'exprimer de manière plus directe". "Nous avons créé une forme d'expression avec plusieurs strates. Ce n'est pas une image unique (...) il y a dix, vingt couches superposées qui, combinées, constituent un livre de pensée (...) Nous croyons aux choses complexes ..." Il faut que l'image reste imprimée dans la tête du spectateur. C'est à lui "de forger sa réflexion". "Nous n'avons jamais cru à l'art moderne. Nous croyons à l'art humain ". La morale du comportement ,"comment vivre ensemble" : des concepts essentiels. "Nous savons que nous ne pouvons pas atteindre l'utopie, néanmoins nous essayons chaque jour". "C'était nous contre le reste du monde (...) Nous sommes encore à l'extérieur des choses (...) Notre esprit est encore plus frais qu'il ne l'était auparavant..." Traduction : Xavier Combes.

Gilbert&George
Gilbert&George Crédits : Corinne Amar - Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......