LE DIRECT
Ronit Elkabetz

Hommage à Ronit Elkabetz

45 min
À retrouver dans l'émission

Ronit Elkabetz : hommage à l'actrice, scénariste et réalisatrice israélienne décédée ce 19 avril 2016. Rediffusion Hors-Champs du 24 mai 2010 où cette actrice qui a joué avec André Téchiné et bien d’autres cinéastes, s’entretient avec Laure Adler.

Ronit Elkabetz
Ronit Elkabetz Crédits : DANIEL JOUBERT/EPA/MaxPPP - Maxppp

Pendant sa petite enfance, à Beer Sheva en Israël, un « désert », Ronit Elkabetz n’a pas accès au cinéma, c’est seulement à Tel Aviv « que ça commence » et qu’elle voit le premier film qui l’a réellement marquée, « Portier de nuit », avec Charlotte Rampling. « J’avais dix-huit ans (…) ça m’a mis dans un état de choc, et longtemps après, [j’ai eu] ce désir de faire du cinéma. »

A l’époque, le film de Liliana Cavani a fait scandale. Mais Ronit Elkabetz faisait son service militaire. « Je n’ai pas vécu vraiment le bruit qu’il a fait à l’époque » avoue-t-elle. Elle se souvient d’ailleurs de l’armée comme d’une période difficile : « une expérience que je voulais absolument terminer au plus vite. (…) Ca fait partie malheureusement de notre parcours israélien, on termine l’école et on commence l’armée».

Puis elle décide de partir pour la France alors qu’elle ne connaît pas le français, langue que ses parents d’origine marocaine parlent pourtant. « je me trouve en France incapable de parler un mot (…) avec ce rêve d’incarner ma vie comme actrice aussi ». Mais cet obstacle n’arrête pas son ambition de devenir actrice en France. « il fallait que j’apprenne à marcher, à avoir le désir de parler, de dire ».

Alors qu’elle avait déjà commencé sa carrière comme actrice en Israël, Ronit Elkabetz décide pourtant de s’intégrer, coûte que coûte, dans le monde du théâtre en France et parvient à entrer chez Ariane Mnouchkine, à la Cartoucherie. Là, elle « essuie des verres, nettoie, fait des petits gâteaux, et apprend » malgré tout, dans l’espoir de devenir actrice…

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......