LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

HORS-CHAMPS EN ISRAËL : Raphaël Zagury-Orly

44 min
À retrouver dans l'émission

"Il convient de penser pourquoi la « Question de la question » constitue, dans l’histoire de la métaphysique, une interrogation à la fois fondamentale et dissimulée. C’est dire qu’il nous appartient de déceler en quoi la « Question de la question » se présente en tant que fil conducteur premier de la tradition philosophique tout en étant la présupposition inquestionnée de son devenir. Ainsi questionner encore ne saurait dire autre chose que ceci : revenir à l’histoire de la métaphysique non pas pour dire ou affirmer simplement ce qui aura été oublié dans son développement, mais pour faire résonner en elle son « étrange condition » – celle qui à la fois la meut et la suspend."

Raphaël Zagury-Orly, Questionner encore , Galilée, 2011, page 17

Laure Adler s'entretient avec Raphaël Zagury-Orly , philosophe

Raphaël Zagury-Orly
Raphaël Zagury-Orly

La judéité est présente dans la démarche philosophique de Raphaël Zagury-Orly. Pourtant, il n’est pas religieux et a un rapport compliqué à la religion, il n’est pas nationaliste et a un rapport compliqué à Israël. Il demeure néanmoins attaché à sa judéité et à Israël. « Ce pays est très paradoxal, traversé par plusieurs tentations, celle par exemple de retour aux sources ou aux origines, mais aussi celle, plus profonde, de détour dans le retour. » Il n’y a pas un sionisme, mais plusieurs sionismes, explique le philosophe, et ces sionismes ne se sont pas toujours uniquement inscrits dans « des logiques du retour mais aussi du détour, c’est-à-dire de l’exil dans le lieu, de l’exil ici. »

Selon Raphaël Zagury-Orly, beaucoup d’Israéliens se replient sur eux-mêmes aujourd’hui : « Une re-diasporisation d’une partie des Israéliens est très inquiétante car ce sont les gens attachés à la démocratie qui partent en diaspora et nous avons besoin de ces gens-là. » Israël se replie sur le nationalisme et le religieux, car le nationalisme est religieux dans ce pays : « Ce n’est pas parce que la politique ne nous ressemble plus qu’il faut partir vivre ailleurs. »

« Israël est de moins en moins une démocratie laïque et a un rapport de plus en plus complexe à la laïcité. » Ni Etat laïc, ni Etat théologique, Israël se pose des questions sur son rapport à la démocratie, à la laïcité et à la judéité. « La plupart des démocraties occidentales sont en crise. La démocratie israélienne l’est aussi. »

Israël s’interroge aussi sur son histoire, et notamment sur la Shoah : selon le philosophe, il est très difficile de traiter correctement de la Shoah aussi bien en Israël que dans les pays occidentaux. « Il est très difficile de la traiter comme il faut, et peut-être n’y arrivera-t-on jamais tout à fait. C’est l’événement le plus marquant de l’inconscient juif mais l’inconscient juif ne se résume pas à la Shoah. »

Pour Raphaël Zagury-Orly, Israël n’a pas la même « naturalité » que la France par exemple, cet Etat est un événement métahistorique. Pourtant, il ne faut pas arrêter de poser des questions difficiles et impraticables. « Si Israël ne fait que ce qui est possible, il ne fera rien et ne règlera pas ses problèmes. Il doit faire plus que le possible. »


ZOOM
ZOOM Crédits : Radio France

Raphaël Zagury-Orly : « C’est parce que j’y suis attaché que ce pays aujourd’hui m’inquiète beaucoup »
Le philosophe explique ce qu'est être israélien pour lui :

Écouter
2 min
Raphaël Zagury-Orly : « C’est parce que j’y suis attaché que ce pays aujourd’hui m’inquiète beaucoup »

L'INVITE
Raphaël Zagury-Orly est philosophe et chercheur en philosophie. Il est traducteur en hébreu de Jacques Derrida et Gilles Deleuze. Il a publié deux ouvrages en France, l'un qui traite de la judéité, Judéités. Questions pour Jacques Derrida (Galilée, 2003), et l'autre sur le questionnement philosophique dans Questionner encore (Galilée, 2011). Il a également publié de nombreux articles, par exemple pour Les Temps Modernes : "Déconstruire jusqu'à la résistance" (2012), "Emmanuel Levinas : la métaphysique radicale" (2011) ou "Heidegger et la question du lieu" (2008). Il est le co-organisateur du colloque "Heidegger et 'les juifs'" qui s'est tenu à Paris en janvier 2015 (voir la conférence de Raphaël Zagury-Orly intitulée "De la forlusion dans la phénoménologie religieuse" sur http://laregledujeu.org/2015/03/24/19798/heidegger-et-les-juifs-la-conference-de-raphael-zagury-orly/).


Vous pouvez réécouter l'ensemble des cinq premiers épisodes diffusés cette semaine sur le site internet de l'émission pendant une durée de mille jours, ou bien en les podcastant pendant un an. On se retrouve dès lundi 8 mai pour le sixième épisode de la série "Hors-Champs en Israël" avec l'écrivain Aharon Appelfeld. Bon weekend sur France Culture et franceculture.fr

HORS-CHAMPS EN ISRAËL
< Episode 4 : Avi Mograbi Episode 6 : Aharon Appelfeld >

Intervenants
  • Directeur du Master of Fine Arts à l'Ecole des Beaux-Arts et d'architecture Bezalel de Jérusalem, chercheur en philosophie à l'université deTel Aviv, traducteur de Gilles Deleuze et de Jacques Derrida en hébreu.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......