LE DIRECT

Niels Arestrup

44 min
À retrouver dans l'émission

Laure Adler s'entretient avec l'acteur et comédien Niels Arestrup

"Je suis quelqu'un de particulièrement timide , introverti, complexé et de relation difficile avec lui-même et avec les autres" . Il parle de sa voix, issue "d'émotions liées à l'enfance, timide, sombre..." Son père danois, d'où il tient son prénom, lui demandait de ne pas trop parler. Alors il se parlait à lui-même, "à l'intérieur" . Son père était ouvrier . Dans la manière qu'il avait de se laver les mains en rentrant du travail, Niels Arestrup devinait l'ambiance de la soirée à venir. Alors qu'il a sa "place réservée" à l'usine, Mai 68 l'autorise à rêver à une carrière dans les arts dramatiques, après avoir vu Tania Balachova à la télévision. Il décide de suivre ses cours. "Un autre monde" . "Il y a des moments dans la vie où vous avez l'impression de voir passer un tronc d'arbre dans la rivière ou vous êtes, et vous pouvez vous accrocher dessus. Je me suis accroché comme un fou..." Sur son rôle de professeur : "on peut juste créer des circonstances qui permettent à l'éléve de faire sa propre expérience (...) C'est plus un compagnonage qu'une direction autoritaire" . S'il reconnait les apports de l'expérience, "il n'y a pas l'acquisition d'une certitude ou d'une tranquilité (...) Ce n'est pas rien de se retrouver devant 700 personnes que vous ne connaissez pas tous les soirs (...) C'est la peur de décevoir" . Il rencontre Peter Brook , qui lui explique que le théâtre consiste à "restituer une parole" , pour le public. Il compare son amour des chevaux , à son travail entre cinéma et théâtre : "le théâtre est une promenade, le cinéma est un manège" . Il nous parle de son film "Le candidat" , de ses souvenirs de théâtre, de la violence, de son image, d' "Un prophète" ... "Je n'ai jamais l'impression de maitriser quoi que ce soit" .

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......