LE DIRECT

Patrick Boucheron

45 min
À retrouver dans l'émission

Historien spécialiste du Moyen Âge, notamment de l'Italie médiévale, Patrick Boucheron s'intéresse à l'histoire du pouvoir politique, à la ville médiévale, ou encore au rôle de l'historien. Nommé en 2015 au Collège de France, il est l'auteur de Léonard et Machiavel , Faire profession d'historien ou Conjurer la peur : Sienne, 1338. Essai sur la force politique des images .

Patrick Boucheron
Patrick Boucheron Crédits : Corinne Amar - Radio France

Dans Prendre dates (Verdier, 2015), coécrit par Patrick Boucheron et Mathieu Riboulet, on peut lire : « Il vaudrait mieux prendre date. Ou disons plutôt : prendre dates. […] On n’écrit pas pour autre chose : nommer et dater, cerner le temps, ralentir l’oubli. Tenter d’être juste, n’est-ce pas ce que requiert l’aujourd’hui ? »

Le temps semble être en effet une des préoccupations importantes de l’historien. « Qu’est-ce que le temps ? C’est une question que les historiens ne se posent pas. C’est leur outil. » Alors qu’est-ce qu’être historien ? « C’est justement ne pas se contenter de l’être, tenter des sorties. Vers la littérature, la poésie, tout ce qui va tenter de saisir en la frôlant la texture du temps, ce que c’est pour le temps de passer… »

Le temps peut aussi laisser des traces de son passage, et c’est justement ces traces qui intéressent Patrick Boucheron. Il recherche tout ce qui permet d’accrocher des images à ces traces. « Cet empilement du passé qui fait notre présent, c’est l’archéologie de la trace. » Il a d’ailleurs commencé à travailler en archéologie : « La trace, ce n’est pas faire fiction, c’est faire image. »

Dans ce travail, l’historien prend un véritable engagement. Mais « il faut trouver une forme d’engagement spécifique, ni dans la profération, ni dans la condamnation. » Il faut trouver d’autres manières de construire des collectifs, explique Patrick Boucheron. Et c’est une lourde responsabilité, « car tout est à inventer » . Et d’ajouter : « La vérité pour l’historien est cumulative. Nous sommes persuadés que demain nous donnera tort. L’Histoire est une manière d’échapper à l’arrogance du présent… »

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

Extraits sonores :

  • Georges Duby dans Livre d'or d'Henri de Camaret et Philippe Sainteny, 3 décembre 1984, Radio France Internationale

  • Gilles Deleuze, "H comme Histoire de la philosophie" dans L'Abécédaire de Gilles Deleuze , dialogue avec Claire Parnet tourné en 1988 ; version DVD : Editions Montparnasse, 2004

  • Hannah Arendt, archive du 6 juillet 1974

Intervenants
  • Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle) et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......