LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Peter Stamm

44 min
À retrouver dans l'émission

Laure Adler s'entretient avec l'écrivain et romancier Peter Stamm

Au départ, il était comptable. Il a aussi étudié la psychologie, entre autres. « Il ne faut pas étudier la littérature pour faire de la littérature. Il faut étudier le monde, les gens … » Mais il admet aussi que la littérature se fait surtout par « des expériences » . Peter Stamm, lui, a beaucoup voyagé… « Ce n’est pas la Tour Eiffel qui m’intéresse mais plutôt les quartiers des environs de Paris où il y a la vie ordinaire , qui n’est pas si ordinaire normalement… » Il évoque son livre « Agnès » . « Il faut connaître les sentiments pour les décrire (…) Je crois qu’on trouve tout dans soi-même… » « C’est la banalité qui m’intéresse, trouver la beauté dans la banalité … » Il nous parle de l’amour , un thème récurrent de sa littérature, de son dernier roman « Tous les jours sont des nuits »« C’est comme un film dans ma tête… » A propos des personnages - « au début c’est juste un nom » - sa manière de retravailler ses textes « vingt, trente fois peut-être… » « Les questions qui m’occupent pendant que j’écris sont plutôt des questions de vitesse, de rythme, de musique que... ce qui se passe… » Il évoque d’autres thèmes de sa littérature : le temps , les photos« C’est toujours étrange de regarder des photos (…) J’ai toujours un peu peur des vieilles photos… » La mort le « fascine » . « Ca donne de la profondeur à la vie de savoir qu’on va mourir un jour… » « Je crois qu’il y a tout dans le quotidien (…) Cézanne n’a pas peint la plus belle montagne du monde mais celle qui était devant son atelier (…) Il y a de la beauté partout… » Il poursuit sur son roman « Sept ans ». « Je crois que c’est le devoir de l’écrivain d’être une sorte de medium et de ne pas comprendre tout dans son livre (…) Si l’auteur sait tout de son livre ce n’est pas un bon livre, ou pas un bon auteur… » Il revient sur « Tous les jours sont des nuits ». « (...) Peut-être derrière tous mes livres : comment vivre dans le vide ? » « Apprendre comment être libre dans l’amour ou amoureux dans la liberté (…) On est toujours amoureux, sinon on n’écrirait pas, je crois… »

Peter Stamm
Peter Stamm Crédits : Corinne Amar - Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......